Givaudan finalise le rachat du parfumeur allemand Drom

Zurich, 6 septembre 2019 (AFP) - Le groupe suisse Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes, a finalisé le rachat de l'entreprise allemande de parfumerie Drom, a-t-il annoncé vendredi, renforçant à nouveau sa division parfumerie.


Eric Feferberg/AFP

L'opération avait été dévoilé en juillet, sans préciser le montant déboursé pour s'en emparer. Sur une base pro forma, ce rachat représente toutefois 110 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaire par rapport à ses ventes en 2018, a précisé Givaudan dans un communiqué.

Fondée en 1911, la maison allemande Drom est spécialisée dans la création de fragrances pour la parfumerie. Basée près de Munich, elle emploie 489 personnes dans le monde. Outre l'Allemagne, elle dispose également de sites de production en Chine, aux Etats-Unis et au Brésil.

Givaudan a multiplié les acquisitions depuis le rachat en 2014 du français Soliance, qui lui avait permis de se renforcer dans les ingrédients pour cosmétiques.

Depuis le début de l'année, le groupe a déjà bouclé le rachat de l'entreprise française Albert Vieille, spécialisée dans les ingrédients pour la parfumerie et l'aromathérapie, ainsi de l'entreprise vietnamienne Golden Frog, spécialisée dans les arômes naturels pour l'industrie alimentaire et les boissons.

Deux autres transactions sont également en cours avec le rachat d'un pan d'activités de l'allemand AMSilk, qui doit lui permettre de se renforcer dans les cosmétiques, ainsi que du britannique Fragrance Oils, actif dans les senteurs pour la parfumerie mais aussi pour les produits d'hygiène et d'entretien.

En 2018, Givaudan avait dégagé un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de francs suisses (5 milliards d'euros, à taux actuels), en hausse de 9,4% grâce notamment à l'acquisition du français Naturex.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

ParfumsIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER