×
83
Fashion Jobs

Givaudan se renforce en Asie du Sud-Est avec le rachat du vietnamien Golden Frog

Par
AFP
Publié le
today 20 mai 2019
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zurich, 20 mai 2019 (AFP) - Le groupe suisse Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes, a signé un accord pour racheter Golden Frog, un fabricant vietnamien d'arômes naturels, a-t-il annoncé lundi sans toutefois dévoiler le montant de la transaction.


Givaudan


Cette opération va lui permettre de renforcer sa position en Asie du Sud-Est, un marché à fort potentiel de croissance pour le groupe suisse, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Golden Frog fabrique des arômes naturels, des extraits et des huiles essentielles pour l'industrie alimentaire et des boissons, avec une large gamme d'ingrédients naturels dont des herbes, épices et extraits de fruits et légumes.

Basée dans la province de Ho Chi Minh, où elle possède également un site de production, l'entreprise emploie 156 personnes et approvisionne les marchés de l'Asie du Sud-Est.

Si les termes de la transaction n'ont pas été divulgués, l'activité de Golden Frog aurait représenté un chiffre d'affaires supplémentaire d'environ 10 millions de francs suisses (8,8 millions d'euros) pour les résultats de Givaudan en 2018 sur une base pro forma, a-t-il quantifié.

L'an passé, le groupe qui conçoit des fragrances et senteurs pour la parfumerie, les cosmétiques et les produits d'hygiène mais aussi des ingrédients pour l'industrie alimentaire avait réalisé un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de francs suisses.

Le groupe entend finaliser ce rachat durant le second semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.