Glossy, la revue de mode dans ses petits papiers

De quoi traitent les revues de mode ? Sont-elles seulement le témoin des tendances et des mouvements de la mode féminine ? La presse de mode tient-elle un rôle dans la constitution des phénomènes de mode et de société ? Quelles relations couturiers et créateurs entretiennent-ils avec la presse de mode ? Quelles (re)présentations pour la mode ?"Glossy, modes et papier glacé" est une exposition inédite consacrée aux revues de mode, depuis de rares gravures du XVIIIè siècle jusqu’à la multitude des magazines contemporains : une présentation de près de 400 revues, journaux, magazines et documents dans un parcours à thèmes, où une sélection précise d'une dizaine de vêtements et accessoires illustre le dialogue entre la création et la presse spécialisée.
Si cette exposition ne se veut pas historique - dans le sens chronologique et linéaire - elle ouvre ses portes sur les antécédents de la revue moderne, des gravures du XVIIIè siècle aux années 1920 (Gallerie des Modes, Journal de la Mode et du Goût,…), à l’actuel foisonnement des magazines et sur les tendances fortes qui ont contribué à l’établissement du système contemporain de la presse de mode. Elle propose un regard sélectif sur l’objet et sur son objet. L’objet, soit le magazine lui-même, futile et léger mais dont les évolutions de format, des images, des cadrages et des mises en pages qui en font la " personnalité ", trahissent à l’envi le goût d’une époque en en dressant le portrait. Son objet, à savoir son contenu et ses choix : ce que la revue retient de son temps. Trois formes de phénomènes de mode relatifs aux créateurs se distinguent : - En premier lieu le créateur lui-même, représenté par Karl Lagerfeld, puis la maison de couture, illustrée par Dior et le phénomène de groupe enfin avec les Six d’Anvers.La revue de mode illustrée par l’exemple, en fil rouge de cette exposition. Ou comment des vêtements et accessoires " physiquement " présents dans les salles du musée sont illustrés sur papier glacé. Un tailleur Chanel paru la même saison dans Vogue (France et US), Elle et Marie-Claire, un sac Sonia Rykiel mondialement " shooté ",… - L’homme, l’enfant et l’adolescent sont étudiés également, passant du traitement que leurs réservent les féminins aux revues qui leur sont exclusivement consacrées . On s’amuse aussi de l’aspect " people ", et des rubriques " pratiques " telles les horoscopes. En abordant ces thèmes, on balaie les titres forts de différentes époques, de différents formats, aux cibles diverses (Vogue, Elle, Jardin des Modes, Femina, Marie Claire, Harper’s Bazaar, L’Officiel, Dépêche Mode, Numéro, ou Women’s Wear Daily etc.). Revues phares, Vogue et Elle disposent toutes deux de leur propre espace. - Puis, il y a également un espace pour ces nouveaux types de magazines qui, depuis Nova lancé en 1965 en Grande-Bretagne, offrent à la mode des lieux alternatifs, sur des supports au caractère hybride ( i-D et The Face, mais aussi les générations suivantes, de Dazed & Confused à Dutch, en passant par Purple, Crash, Index, Another Magazine et tant d’autres). On y trouve aussi des revues plus expérimentales : Visionaire, véritable œuvre d’art à la forme unique et au contenu jamais usité jusque-là, ou View on Colour, à l’usage professionnel qui prend le contre-pied des cahiers de tendance, à une époque où ceux-ci ne la font plus vraiment. Son objet, à savoir son contenu et ses choix : ce que la revue retient de son temps. Une histoire de revues de mode plus que l’histoire des revues de mode. Une balade dans leurs pages, une promenade dans les images. Beau programme pour les vacances ! Le catalogue GLOSSY est un ouvrage inédit consacré aux revues de mode, des premières gravures du XVIIIè siècle à la multitude des magazines contemporains. Savant mélange d’époques, de genres et de points de vue, il offre une lecture originale des journaux de mode . Ne sont-ils qu’un rôle de témoin ? Sont-ils constitutifs des phénomènes de mode et de société ? Quelles sont les relations couturiers/journalistes ? Au fil des lignes, le lecteur rencontre une trame diversifiée, ne suivant pas d’ordre chronologique. Articles de fond sur l’évolution de la mode dans la presse et sur ses tendances (image de la femme mais aussi de l’homme et de l’enfant …évocation de l’aspect " people " et les rubriques " pratiques"…), historique des revues de mode intégrant les nouveaux types de magazines (i-D, the Face, Dazed & Confused…) ouverts à des formes d’expression variées, répertoire des revues de mode, et enfin regards et témoignages de professionnels sur ce phénomène. L’œil est sans cesse ébloui et sollicité par la présentation innovante et frappante, haute en couleurs et en images, qui l’entraîne inlassablement de page en page. Catalogue GLOSSY Format 27,5 x 21 240 pages 250 illustrations quadri Bilingue Français / Anglais Prix public : 40 € Jusqu'au 5 septembre 2004 Musée de la Mode de Marseille 11, La Canebière 13001 Marseille Tél. 04 96 17 06 00 Ouvert tous les jours sauf lundi et jours fériés. De 11h à 18h du 1er juin au 30 septembre Propos recueillis par Anne-Sophie Dutat

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER