×

Gucci et Louis Vuitton, entre autres marques de luxe, baissent leurs prix en Chine

Par
Reuters API
Publié le
today 2 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pékin (Reuters) - Apple, Gucci ou encore Louis Vuitton, entre autres marques de luxe, ont baissé les prix de leurs produits en Chine à la suite d’une réduction de la TVA dans le pays qui a pris effet lundi 1er avril.


Photo d'archives - REUTERS/Thomas Peter


Louis Vuitton, propriété de LVMH, a confirmé avoir baissé ses prix dans le pays et dit “saluer les efforts du gouvernement chinois pour réduire les écarts de prix entre la Chine et le reste du monde”.

Hermès et Gucci, détenu par Kering ont indiqué avoir réduit leurs tarifs de 3%, pour refléter la baisse de la TVA. Gucci a précisé que cette baisse s’appliquait à l’ensemble de ses catégories de produits “afin de transférer aux consommateurs les bénéfices de cette réduction de taxe”.

Avec la réduction des écarts de prix entre l’Europe et la Chine, liée aux taux de change et aux mesures des autorités chinoises visant à limiter les importations des “daigus” - ces revendeurs d’authentiques produits achetés à l’étranger - les clients chinois, qui comptent pour plus de 30% du marché mondial du luxe, achètent de plus en plus dans leur pays.

Sur l’Apple Store en Chine, la baisse de prix sur certains modèles d’iPhone peut représenter jusqu’à 500 yuans (environ 66 euros). Les constructeurs automobiles allemands BMW et Mercedes-Benz (groupe Daimler) avaient déjà annoncé le mois dernier qu’ils allaient réduire leurs prix en Chine sur plusieurs modèles de voiture pour prendre en compte la baisse de la TVA de 16 % à 13 % dans le secteur manufacturier et de 10 à 9 % dans le transport.

Sollicité, Apple n’a pas souhaité faire de commentaires sur cette baisse de prix. Kering, pour sa part, n’a pas répondu dans l’immédiat. Une porte-parole de Louis Vuitton a en revanche confirmé vendredi les prix ajustés en Chine et a déclaré que la marque « soutenait pleinement les efforts en cours du gouvernement chinois pour réduire l'écart de prix entre la Chine et l'étranger ».

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé le 5 mars que la Chine baisserait de près de 2 000 milliards de yuans cette année ses taxes et commissions pour toutes les entreprises afin de relancer la croissance du pays.

Plusieurs distributeurs d’électronique en Chine avaient déjà réduit en janvier les prix des iPhone, avec des rabais pouvant atteindre 118 dollars (105 euros), après des ventes plus faibles que prévu fin 2018.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.