Haute Couture : un programme riche avec en point d’orgue le retour de Balmain

La Semaine de la Haute Couture dévoile son calendrier pour janvier avec, une fois de plus, un programme alléchant entre maisons historiques réputées pour leur savoir-faire traditionnel, de nombreux labels internationaux et des marques plus jeunes et avant-gardistes, à l’instar du Japonais Yuima Nakazato, qui revient sur les podiums parisiens avec sa « digital-couture » après avoir fait l’impasse en juillet dernier.


Prêt-à-porter Balmain pour le printemps-été 2019 - © PixelFormula

Le programme officiel de la haute couture dédié aux collections pour le printemps-été 2019 accueillera du lundi 21 au jeudi 24 janvier prochains 31 maisons, contre 34 en juillet dernier, avec trois jours intenses suivis d’une demi-journée de défilés.

Aux côtés des ténors tels que Dior, Chanel, Armani, Givenchy, Valentino et autres Elie Saab, c’est sans conteste le show de Balmain Paris qui devrait constituer la principale attraction de la semaine. La maison fait son grand retour sur les podiums de la Couture après 16 ans d’absence.

Le dernier défilé Haute Couture de la griffe remonte en effet à 2002, lorsque Oscar de la Renta en était le couturier. Le public découvrira donc pour l’occasion la première collection couture signée par Olivier Rousteing, qui pilote la marque depuis 2011. Le show se tiendra le soir du mercredi 23 janvier dans le nouveau flagship Balmain, qui ouvrira pour l’occasion au 374, rue Saint-Honoré.

Si la Semaine de la Haute Couture s’enrichit de deux nouvelles marques telles que Balmain et Yuima Nakazato, elle ne compte en revanche plus cinq noms qui figuraient au précédent calendrier de juillet 2018. A commencer par le couturier marocain Noureddine Amir, qui avait fait son entrée remarquée sur les podiums de la couture parisienne la saison dernière, et la créatrice française Adeline André, qui ne défile pas toutes les saisons dans le calendrier de la haute couture.

Manquent aussi à l'appel la styliste d’origine russe, née à Tel Aviv, Galia Lahav spécialisée dans les robes de soirée et de mariage, l’Italien Maurizio Galante, installé à Paris depuis 1996, et Fendi, qui défile habituellement en juillet avec sa collection de fourrures hivernale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER