Haute couture : Yiqing Yin, Stéphane Rolland et Julien Fournié

Yiqing Yin a placé sa toute première collection couture éponyme sous le signe du renouveau, au troisième jour des défilés parisiens.


Yiqing Yin printemps-été 2016 - ©AFP / François Guillot
Titled 'Blooming Ashes', the show was an organic take on transformation and metamorphosis, opening with a series of semi-sheer dresses, jumpsuits and

On a retrouvé l'idée de métamorphose dans un patchwork de fourrure orné d'écailles de cuir. Des jeux de cordes enlaçaient et maintenaient certaines robes drapées et vaporeuses. Pour rester ancrée dans la terre, la créatrice a plébiscité une palette naturelle de terracotta, orange et gris cendré.

Stéphane Rolland

Le créateur français a quant à lui livré une réflexion théâtrale sur la haute couture avec des jeux de plissés infinis, des évocations poétiques en noir et blanc ainsi que des robes de bal élancées et lyriques. Ici, un pantalon blanc tout simple côtoyait un top transparent à traîne diaphane. Là, des plumes venaient orner une robe plissée immaculée pour ajouter de la texture et du mouvement.


Stephane Rolland - Spring-Summer2016 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula

Mais une robe a ravi le premier rang du public, un impressionnant foisonnement de jupons rouge vif façon éventails en cascade qui tranchaient avec le haut de la tenue crème brodé dans un esprit presque reptilien.

Julien Fournié

La maison parisienne a tenté une incursion tropicale, en mélangeant des verts exotiques aux tons pourpres, sans oublier les nuances corail plus douces pour un résultat contrasté.


Julien Fournié - Spring-Summer2016 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula

Un blazer drapé porté sur un pantalon moulant à fleurs évoquait sans ambages les années 1980, alors qu'un costume trois pièce crème rehaussé d'un magnifique imprimé botanique alliait classe citadine et dépaysement exotique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER