Hermès joue la carte du tout graphique

Boucles, pochoirs et coutures mêlés dans une collection hyper graphique... La maison Hermès a révélé l'ADN de sa signature pour les hommes : une élégance insouciante.


Hermès Hermès Hermès Hermès - Hermès

Des boucles, comme ces deux chaînes entrelacées gaufrées sur un justaucorps en cuir beige lustré. Ou un grand H majuscule en tissu côtelé sur un blouson en coton.
 
Des pochoirs, idée savoureuse de la créatrice Véronique Nichanian, qui a également ajouté de fines lignes de fil, suggérant une naïveté ludique sur des vêtements aussi chers. Les motifs géométriques errent sur des t-shirts ras du cou en cachemire, tous très raffinés. 

Ses meilleurs costumes comportent un pantalon évasé, large - grande tendance à Paris, et des vestes à deux boutons sur des gilets et des chemises techy en nylon. En outre, en tailleuse douée, la créatrice a essentiellement réinventé le chino dans ses propres termes, avec un vocabulaire élégant et luxueux.
 
Voir le défilé
Hermès - Spring-Summer2018 - Menswear - Paris© PixelFormula - © PixelFormula

Tout ne fonctionne pas. Alors les podiums sont remplis de références aux uniformes des équipes olympiques d'Europe de l'Est, il était un peu surprenant de voir cet élément stylistique chez Hermès. Equiper des vestes de costume de fermetures éclair de couleurs irisées en nylon brillant était vraiment étrange pour une griffe comme celle-ci. Mais, encore une fois, c'est la faute du styliste et non celle de la créatrice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresLuxe - DiversDéfilésCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER