Hermès : les ventes accélèrent au premier trimestre, portées par la Chine

Paris, 25 avril 2019 (AFP) - Les ventes du groupe de luxe Hermès ont accéléré au premier trimestre, atteignant 1,6 milliard d'euros, en raison du succès croissant de ses sacs, mais également de sa croissance toujours forte en Chine.



Le chiffre d'affaires du sellier-maroquinier, publié jeudi, est supérieur aux consensus des agences Factset et Bloomberg qui tablaient toutes deux sur des ventes à hauteur de 1,58 milliard d'euros.

Lors de trois premiers mois de l'année, Hermès voit son activité progresser de 16 % en données publiées. En organique, cette croissance atteint 12 %, soit une accélération par rapport aux deux derniers trimestres de 2018 où elle s'inscrivait en progression de 9,6 %.

« Porté par le succès de ses collections auprès de tous nos clients, Hermès connait une accélération de ses ventes au premier trimestre. Ce qui témoigne de la poursuite d'une tendance dynamique, notamment en Chine », a salué Axel Dumas, président du groupe, cité dans le communiqué.

Le directeur financier, Eric du Halgouët, a mis en avant « une croissance très solide, sans rupture de tendance », soulignant que la « dynamique s'est poursuivie dans toutes les zones géographiques, avec une croissance très saine » car réalisée avec « peu d'effet prix et beaucoup d'effet volume à périmètre constant », lors d'une conférence téléphonique.

En Asie hors Japon, l'activité du trimestre est en hausse de 17 %, « une excellente performance avec une très belle croissance tirée par la Chine continentale, et une progression à deux chiffres dans tous les autres pays de la zone », selon le communiqué.

Eric du Halgouët met en avant « un bon nouvel an chinois », mais souligne aussi que l'ensemble des pays de la « Grande Chine », soit Hong Kong, Macao et Taïwan, « ont aussi eu des progressions à deux chiffres ». Les ventes au Japon progressent pour leur part de 10 % au cours du trimestre, tout comme l'Amérique.

Si l'Europe hors France enregistre une hausse de 9,5% de son chiffre d'affaires, l'Hexagone a pour sa part pâti des manifestations des « gilets jaunes » avec un petit +1 %, les magasins du Faubourg-Saint-Honoré et de George-V ayant « connu une baisse de trafic les samedis », a précisé le directeur financier.

Par métier, la « Maroquinerie et Sellerie », coeur du groupe célèbre pour ses sacs Birkin et Kelly, progresse de 12,5 % sur le trimestre, « bénéficiant de livraisons soutenues en début d'année ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER