×
Par
AFP
Publié le
25 févr. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

High-Tech et naturel pour les tissus de l'été 2007 sur Première Vision

Par
AFP
Publié le
25 févr. 2006

PARIS, 25 fév 2006 (AFP) - Tissus High-tech ou hyper-naturels en fibres de bambou, voire "organiques", aux couleurs lavées, primaires ou flamboyantes : les tendances de la mode du printemps-été 2007 se préparent déjà au Salon Première Vision.


Salon Première Vision Février 2006

Christian Lacroix, Vivienne Westwood ou le jeune créateur portugais Felipe Oliveira Baptista se sont promenés dans ce salon pour repérer les tissus qu'ils mettront à l'honneur dans leurs prochaines collections.

Ce salon professionnel (premier salon mondial des tissus d'habillement) a réuni jusqu'à vendredi à Paris-Villepinte quelque 700 fabricants de tissus haut-de-gamme internationaux (coton, laines, maille et soie notamment).

Felipe Oliveira a confié à l'AFP ses préférences : le tisseur japonais Komatsura Seiren, qui propose une gamme de tissus aux finissages spéciaux -enduits, froissés, gaufrés--, et le prolifique Italien Lyria.

Komatsura se dit "maquilleur de tissu". Le fabricant travaille surtout le polyester, le nylon, le triacétate. Il les imprime, les enduit, les double de polyéthurane. Il est très recherché de quelques grands créateurs japonais pour "ses froissés, des tissus qui gardent la mémoire".


Salon Première Vision février 2006

Sa dernière invention présentée au salon Première Vision : un tissu froissé fabriqué sans aluminium, un métal qui était auparavant nécessaire pour obtenir ce résultat. Komatsura refusera poliment d'en dire davantage sur son nouveau savoir-faire.

Le fabricant italien Lyria, devenu en trois ans la coqueluche des plus grands styliste européens (Hermès, Dries Van Noten, Prada), présente une collection stupéfiante de variété. Les tissus les plus étonnants : des voiles de coton aussi légers que de la soie et des toiles plus rigides aux fibres de bambou.

L'hommage à la nature est très présent dans ce salon dans le choix de touchers rugueux pour les lins, les cotons et les soies, et les imprimés à motifs floraux ou végétaux.


Salon Première Vision février 2006

"L'écologie sera le thème de l'hiver 2007/2008", pronostique Dagmar Signer, porte-parole de la maison Schoeller, maître dans la fabrication de tissus high-tech très diversifiés, du tissu métallisé et strech pour robe du soir, au rétro-réfléchissant pour les vêtements de sécurité, dernière nouveauté.

"Les gens veulent revenir à la nature et deviennent plus responsables vis-à-vis de l'environnement", dit-elle, et haute technologie n'est pas forcément synonyme de pollution.


Salon Première Vision février 2006

Tendance confirmée par le Japonais Tetsuro Takasugi, directeur de Showa, qui s'est lancé l'an dernier dans le coton biologique à la demande de clients américains haut de gamme comme Ralph Lauren ou Marc Jacobs.

Le belge Utexbel qui fabrique aussi du coton biologique, selon les normes écologiques européennes les plus strictes, le fait uniquement sur commande de clients scandinaves et américains comme le fabricant de vêtements de sport high-tech Patagonia, engagé dans la protection de l'environnement.

Pour Dominique Jacoud, directrice financière, cela reste une niche parce que le coût du bio est 20% plus élevé mais, point positif, selon elle, "les Chinois sont incapables de faire du bio".

Par Béatrice BRETONNIERE

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.