×
83
Fashion Jobs

Huda Kattan, gourou de la beauté 3.0

Publié le
today 5 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Huda Kattan, ce nom quasi inconnu du commun des mortels figure pourtant dans le classement 2019 Forbes des "self-made-women les plus riches d'Amérique", aux côtés d’Oprah Winfrey ou d’une certaine Rihanna. A seulement 36 ans, Huda Kattan est à la tête de la marque Huda Beauty qu’elle a fondée en 2013, un empire estimé à 1 milliard d’euros.


Sur Instagram, Huda Beauty fédère plus de 40 millions de personnes - Instagram @hudabeauty


Ce mercredi 4 décembre, lors de la présentation à la presse de ses collections printemps 2020, Sephora, distributeur exclusif de Huda Beauty en France (ainsi que dans d'autres pays, ndlr), invitait Huda Kattan et sa sœur Mona Kattan, présidente de la marque, à évoquer leur parcours. Animé par Mademoiselle Agnès, ce talk d’une petite heure réunissait 140 personnes, parmi lesquelles des journalistes mais surtout des influençeurs qui, téléphone à la main, ont bu/filmé les paroles de ce gourou de la beauté 3.0. 

Née aux Etats-Unis de parents irakiens, Huda Kattan grandit dans une petite ville d’Amérique à majorité blanche. "Personne ne nous ressemblait et nous ressentions cette différence. Mon voyage dans le monde de la beauté a donc commencé à ce moment-là", explique la créatrice qui, pour se sentir "belle", devient très tôt une experte du maquillage.

Toutefois avant de plonger dans l’industrie cosmétique, Huda Kattan, alors installée avec son mari à Dubaï, s’essaie à la finance, puis aux relations publiques, avant de se former au maquillage et d’ouvrir finalement en 2010 sa chaîne Youtube. Une chaîne qui réunit aujourd’hui plus de 3 millions de personnes et sur laquelle elle parle de maquillage bien sûr, mais également de problèmes de peau ou encore de chirurgie esthétique.


Mademoiselle Agnès, à gauche, questionne Mona (au milieu) et Huda Kattan (à droite), respectivement présidente et fondatrice d'Huda Beauty - DR


Forte de son succès sur le Web, Huda Kattan lance en 2013 Huda Beauty aux côtés de ses sœurs Mona et Alya Kattan. Très inspirée de l’esthétique des femmes du Moyen-Orient, c’est avec les faux cils que la marque se lance sur le marché. Un produit alors très vite en rupture de stock à Dubaï et dans sa région, devenu l’un des best-sellers mondial du label.

Aujourd’hui, Huda Beauty, qui fédère sur Instagram plus de 40 millions de followers, propose produits pour les lèvres, le teint ou les yeux comme sa « nude palette », une palette de fards à paupières vendue 65 euros, également l’un de ses plus gros succès commerciaux.

En 2018, les ventes d’Huda Beauty auraient atteint les 400 millions de dollars, soit 360 millions d’euros. Une performance pour ce family business, puisque Christopher Goncalo, le mari d’Huda Kattan, officie également dans l’entreprise qui en 2017 a accueilli TSG Consumer Partners à son capital. Le fonds d’investissement américain a pris une participation minoritaire dans l'affaire, Huda Kattan restant l’actionnaire majoritaire de sa société.

Mais les sœurs Kattan ne se bornent pas au maquillage, et leur entreprise familiale pourrait devenir dans les années à venir un véritable incubateur de marques à succès. Ainsi, après avoir lancé il y a pile un an Kayali, un label de parfumerie décliné en quatre fragrances, la société lancera l’année prochaine une marque de soins ciblant notamment les peaux à problèmes.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com