×
127
Fashion Jobs
BOT INTERNATIONAL
Apparel, Footwear And Bags Buyer
CDI · LUGANO
GLOBUS
Stellvertretende:r Verkaufsleiter:in Accessoires (M/W/D)
CDI · WALLISELLEN
HUGO BOSS
Stock Sales Administration Manager (w/m/d) 100%
CDI · Zug
LA GARDE-ROBE LGR
Stagiaire Digital Marketing / da
Stage · GENÈVE
M·A·C
Store Manager 80-100% Freestanding Store Zürich Mac
CDI · Zürich
ESPRIT
Mitarbeiter/in Customer Service (M/W, 60%)
CDI · Opfikon
LACOSTE
Assitant Store Manager M/W/D
CDI · LANDQUART
M·A·C
m.a.c Retail-Make-up Artist 80-100% Mac Zürich
CDI · Zürich
BOBBI BROWN
Bobbi Brown Counter Manager Luzern 80-100%
CDI · Lucerne
MORGAN
Conseiller (Ère) de Vente Expérimenté (e) 50%
CDI · AUBONNE
SANDRO SUISSE
Sales Assistant (m/d/f) 80 % Sandro Paris- Zurich m/f
CDI · ZURICH
GLOBUS
Conseiller/Ère de Vente Mode Femmes du Segment Premium
CDI · GENF
BA&SH
Conseiller de Vente H/F - Temps Partiel 33 Heures - Genève
CDI · GENÈVE
ZADIG & VOLTAIRE
Conseiller de Vente (H/F) - Verbier - Saison Eté 2021
CDD · BAGNES
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 20%
CDI · LAUSANNE
IRO
Part Time Sales Assistant
CDI · GENÈVE
KA/NOA
Directrice de Boutique, Vente et Developpement
CDI · LAUSANNE
ETAM LINGERIE
Hôtesse de Vente / Fribourg
CDD · FRIBOURG
AVINAS JEWELRY
Stage Vente
Stage · GENÈVE
AVINAS JEWELRY
Stage Digital Design And Community Management
Stage · GENÈVE
LACOSTE
Lehre Detailhandesfachfrau / -Fachmann Lifestyle Textil M/W/D
CDI · BERN
SIDLER SA
Designer Borse / Fashion Brand / Ticino
CDI · LUGANO
Par
AFP
Publié le
10 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Inditex (Zara): le bénéfice net 2020 plonge de 70% en raison de la pandémie

Par
AFP
Publié le
10 mars 2021

Le géant espagnol du vêtement Inditex, propriétaire de Zara, a vu son bénéfice net s'effondrer de 70% en 2020, à 1,1 milliard d'euros, alors que les ventes plongeaient de 28% en raison des fermetures de magasins provoquées par la pandémie de Covid-19.


Image d’archive - DR


Le chiffre d'affaires est descendu à 20,4 milliards d'euros, contre plus de 28 milliards en 2019. En revanche, les ventes par internet ont grimpé de 77% sur un an, à taux de change constant, indique dans un rapport publié mercredi le groupe qui détient au total huit marques (Bershka, Oysho, Stradivarius, Pull&Bear...)

Inditex avait essuyé au premier trimestre (février-avril) une perte nette de 409 millions d'euros, la première en près de vingt ans.

Inditex a néanmoins terminé l'exercice avec une trésorerie s'élevant à 7,5 milliards d'euros, tandis que les stocks ont reculé de 9% sur un an.

Mais le début de l'exercice 2021 a été marqué par de nouvelles fermetures de magasins: 15% des boutiques étaient fermées au 8 mars contre seulement 8% mi-décembre, en raison des nouveaux confinements et restrictions décrétés en Allemagne, au Brésil, en Grèce, au Portugal et au Royaume-Uni.

Inditex estime que presque tous les magasins devraient avoir rouvert d'ici au 12 avril.

Le groupe avait annoncé au trimestre précédent l'intensification de ses efforts pour développer la vente en ligne, prévoyant de débloquer 2,7 milliards d'euros supplémentaires entre 2020 et 2022, après en avoir déjà investi 2,5 milliards depuis 2012.

Les grands groupes du textile ont été frappés de plein fouet par les restrictions liées à la crise sanitaire: le suédois H&M a ainsi vu son bénéfice net divisé par dix en 2020, tandis que le japonais Fast Retailing (Uniqlo) a souffert d'une chute de 44% de ses profits en 2019-2020.


Madrid, 10 mars 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.