×
Publié le
23 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Industrie textile: une reprise toujours "incertaine" pour Euratex

Publié le
23 déc. 2020

A l’occasion de la publication des chiffres du troisième trimestre, la confédération européenne de l’industrie textile Euratex fait état de signes positifs dans l’évolution de l’activité du secteur mais parle d'une reprise encore incertaine pour la filière.


Euratex


Le troisième trimestre affiche en effet une nette amélioration par rapport au précédent qui fut marqué par des confinements largement étendus à travers l'Europe. Sur la période juillet-septembre, les ventes de produits textiles, habillement, chaussures et cuir en magasins spécialisés ont progressé de 62% par rapport aux trois mois précédents.

Du côté des industriels, l’organisme relève une hausse de 25% de la production côté textile, et de 33 % côté habillement.
Mais ces chiffres cachent une baisse notable par rapport à ceux de 2019. Le recul est ainsi de 15% pour la production d’habillement par rapport au troisième trimestre 2019, et de 7% pour la production textile.

L’Espagne et l’Italie sont les pays les plus touchés côté textile, avec une chute moyenne de 16,5% de la production sur le trimestre. Côté habillement, les plus gros reculs concernent la Roumanie (-25%) et l’Autriche (-31%). 

"L'accord sur le MFF (multiannual financial framework ou cadre financier pluriannuel en français, ndlr) et le plan de relance du 18 décembre sont une excellente nouvelle pour tout le monde, de l'industrie jusqu’aux citoyens. Une telle démarche peut rétablir la confiance dans une reprise rapide dans toute l'Europe", se félicite le directeur général d’Euratex, Dirk Vantyghem. "Mais nous ne pouvons pas nous reposer pour autant sur nos lauriers: nous devons élaborer une stratégie textile ambitieuse pour une industrie durable et numérique."



Euratex


Euratex appelle ainsi Bruxelles à agir rapidement sur quatre points. Tout d’abord faire de la durabilité et de la circularité une opportunité de business pour les entreprises. Est également conseillé un investissement dans la formation pour renforcer l’expertise technique des entreprises, de même qu’une incitation à exporter hors de l'Europe tout en respectant les règles de concurrence dans l’UE. Sans oublier la création d'une aide à l’investissement dans de nouvelles technologies de production. 

L’industrie européenne du textile-habillement se compose de quelque 160.000 entreprises générant 1,5 million d’emplois. Le secteur exporte chaque année pour 61 milliards d’euros de marchandises.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com