×
Par
AFP
Publié le
9 déc. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Interparfums rehausse ses prévisions de ventes et de marge pour 2021

Par
AFP
Publié le
9 déc. 2021

Le groupe français Interparfums, créateur et exploitant de parfums de prestige, rehausse une nouvelle fois ses prévisions de ventes pour 2021, et relève aussi sa prévision de rentabilité, sans toutefois rehausser ses "objectifs 2022", en raison d'un "manque de visibilité", a-t-il annoncé jeudi 9 décembre. 


Parfum Girl de Rochas - Interparfums


Il rehausse également sa prévision de marge opérationnelle pour 2021, qui devrait "atteindre 16%" au lieu d'environ 15%, comme annoncé en novembre, selon un communiqué du groupe.

"Il est vrai que notre croissance est plus soutenue que prévu en cette fin d'année 2021. Pour autant, compte tenu du manque de visibilité actuel, nous conservons, pour l'instant, nos objectifs 2022 construits sur la base d'un budget de ventes de 565 millions d'euros", a déclaré Philippe Benacin, président-directeur général du groupe.

Interparfums table désormais sur un chiffre d'affaires "qui approchera 550 millions d'euros" contre une précédente estimation "entre 520 et 530 millions d'euros" annoncée à la mi-novembre. En 2021, le groupe vise une progression "de près de 50% par rapport à 2020 et de 13-14% par rapport à 2019".

Interparfums, qui détient notamment les licences de Lanvin, Boucheron, Rochas, Montblanc et Jimmy Choo, avait déjà revu trois fois à la hausse ses perspectives cette année.

Les ventes annuelles de la société avaient atteint 484 millions d'euros en 2019.

Paris, 9 déc 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.