×
73
Fashion Jobs
SIDLER SA
Swiss Area Visual Merchandiser / Luxury Brand / Geneva Based
CDI · GINEVRA
VILHELM PARFUMERIE
Responsable Administration Des Ventes Export
CDI · GENÈVE
VILHELM PARFUMERIE
Office Manager
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Supply & Event Planner, Travel Retail Worldwide
CDI · Wollerau
ESPRIT
Area Manager (M/W, 100%)
CDI · Opfikon
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Quality Manager Travel Retail Distribution Centers
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Supervisor Logistics
CDI · Lachen
ZADIG ET VOLTAIRE
Vendeur / Sales Assistant - Aubonne - CDI 8h
CDI · AUBONNE
SIDLER SA
Junior Handbags Designer / Fashion Brand / Ticino
CDI · LUGANO
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ONLY
Shop Manager (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ONLY
Shop Manager Assistant (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
SIDLER SA
Store Manager / Top Luxury Brand / Luzern
CDI · LUCERNA
SIDLER SA
Sales Assistant / Luxury Brand/ Zürich
CDI · ZURIGO
SIDLER SA
Sales Assistant / New Opening / Luxury Brand / Crans-Montana
CDI · SIERRE
LA GARDE-ROBE LGR
Stagiaire Digital Marketing / da
Stage · GENÈVE
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W/D)
CDI · Thun
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W/D)
CDI · Zug
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · SPREITENBACH
SIDLER SA
Store Manager / New Store Opening / Crans Montana
CDI · CRANS-MONTANA
THE KOOPLES
Sales Advisor w/m - Full Time - Pkz Basel Women
CDI · BÂLE
CLINIQUE
Clinique Counter Rotatore Suisse Romande 80% CDD
CDI · Geneva
Par
AFP
Publié le
20 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jack Ma, fondateur d'Alibaba, réapparait après près de trois mois de silence

Par
AFP
Publié le
20 janv. 2021

Le milliardaire chinois Jack Ma, dans le viseur des autorités, a fait sa réapparition mercredi par vidéo interposée, après deux mois et demi d'un silence à l'origine de nombreuses interrogations.


Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Alibaba, en mai 2019 à Paris - Philippe Lopez / AFP/Archives



Le fondateur du mastodonte du commerce en ligne Alibaba avait disparu des radars après avoir publiquement critiqué fin octobre les autorités de régulation financière.

Cette inhabituelle pique en direction du régime communiste lui avait valu une convocation des autorités, qui avaient également interdit in extremis l'introduction en Bourse géante d'Ant Group, filiale de paiements en ligne d'Alibaba, sur les places de Shanghai et Hong Kong.

Mais dans une vidéo mise en ligne mercredi, l'homme d'affaires à la fortune évaluée à 48 milliards d'euros est apparu en train de s'adresser à distance à des enseignants dans le cadre de ses activités de mécénat.

Cette apparition a immédiatement rassuré la Bourse de Hong Kong, où le titre Alibaba a pris 8,52% sur la séance, terminant à 265 dollars HK. Dans son intervention en ligne, Jack Ma a vanté les efforts du régime communiste pour éradiquer la grande pauvreté, projet phare du président Xi Jinping. Il s'est dit "plus déterminé que jamais à aider l'éducation et le bien public", selon des propos rapportés par le site d'information Tianmu News.

"La Chine (...) est entrée dans une nouvelle phase de développement et progresse vers la prospérité commune", s'est félicité le multi-milliardaire, considéré comme une des plus grandes fortunes du pays.

La Fondation Jack Ma, orientée vers l'aide à l'éducation, a confirmé que son fondateur, lui-même ancien professeur d'anglais, avait participé à l'événement en ligne avec des enseignants travaillant en zones rurales.

L'entrée en Bourse d'Ant Group aurait dû être la plus grande de tous les temps, dépassant 34 milliards de dollars. Sa suspension avait été suivie de l'ouverture d'une enquête anti-monopole contre l'entreprise ainsi que contre Alibaba.

Jack Ma a officiellement pris sa retraite en 2019 mais reste un gros actionnaire de ses entreprises.

La réaction des autorités a été interprétée comme une volonté de réduire les risques liés à la finance en ligne, mais aussi de contrôler les ambitions des géants technologiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.