×
406
Fashion Jobs
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap Retail / D2C (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Sales Manager Boss Womenswear (M/W/D) 100%
CDI · Zug
MAMMUT
Purchasing Specialist (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
CANADA GOOSE
Inventory Control Coordinator
CDI · ZOUG
Par
AFP
Publié le
24 janv. 2023
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Julien Fournié: "Le soutien-gorge, mes clientes n'en veulent plus"

Par
AFP
Publié le
24 janv. 2023

Paris, 24 jan 2023 (AFP) - "Le soutien-gorge, mes clientes n'en veulent plus", assure le couturier français Julien Fournié, qui a présenté mardi une collection haute couture célébrant la liberté féminine et pensée sans cette pièce de lingerie.


Julien Fournié et des mannequins lors de son défilé Haute Couture du 24 janvier 2023 - AFP / Julien de Rosa


Emboîtant le pas à Dior, dont la créatrice Maria Grazia Chiuri a mis à l'honneur lundi Joséphine Baker et les Années folles, "les plus belles pour la mode", Julien Fournié a également puisé dans cette époque, simplifiant la silhouette dans une collection "plus légère, plus caressante, moins près du corps".

Un tailleur pantalon blanc oversize brodé de fil d'or et des rubans portés en bandeau sur des cheveux relâchés, à l'ouverture du défilé, résument son esprit.

Les encolures et les emmanchures évoquent le débardeur, les petites robes en jersey sont un "clin d'oeil à (la créatrice) Madeleine Vionnet", un maillot de bain entièrement brodé est une tenue de soirée. "L'idée, c'est de porter cela avec beaucoup de liberté et beaucoup de... nudité, se réapproprier le corps meurtri par le Covid", explique le couturier.

"Même mes clientes riches, celles qui font du yoga, veulent retrouver un sens à leur vie. Elles veulent moins de contraintes. Etre trop coiffées, trop maquillées, ne les fait plus marrer. Elles veulent: 'Je sors du lit, je suis au top'", ajoute-t-il.

- Challenge de modélisme -



Cela semble inaugurer un nouveau mouvement du balancier de la mode, en bonnes héritières de Marie-Antoinette "qui enlève ses corsets pour aller jouer à la bergère et fumer des pétards", selon les mots du designer. Ou de Joséphine de Beauharnais, "qui allait à l'opéra en plein hiver dans des choses transparentes. Tout le monde attrapait des rhumes de poitrine mais c'était la liberté féminine". Malgré la simplification apparente, cette nouvelle ligne est "un vrai challenge de modélisme" parce qu'il a fallu réfléchir au contre-balancement des robes.

La taille est un peu remontée "pour donner de la jambe" et affiner la silhouette, on baisse les pinces de poitrine et les rapports entre l'emmanchure et la taille et on dessine une emmanchure moins serrée. "Cela silhouette d'une nouvelle façon" et compense l'absence du maintien par le soutien-gorge, souligne le créateur.

Dans une robe bleu clair, l'effet "années 30" est obtenu grâce au contre-balancement sous le poids de la broderie d'un pan de tissu ramené de l'avant sur le dos. "C'est une robe mystère et on ne sait pas comment elle fonctionne. Ces nouvelles structures, on ne peut les faire qu'en haute couture", décrit Julien Fournié.

Les boléros amènent une manche très loose et "cachent le bras", mais l'ensemble "reste sexy".

Rose pâle, orange, nuit violacée: les couleurs des robes et les broderies réalisées par l'atelier indien Shanagar évoquent des couchers et levers du soleil en plein air.

Par Olga NEDBAEVA

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.