KSHMR Tribu veut intensifier son développement avec des partenaires

Parmi les 560 exposants du salon international de la création d’entreprise en franchise, qui se tient du 25 au 28 mars à la porte de Versailles, on retrouvera la marque française KSHMR Tribu. Lancée en 2016 par le groupe français MCC, spécialiste du cachemire (Not Shy, Absolut Cashmere), la griffe compte six boutiques en propre pour l’heure, ainsi qu'un outlet.
 
KSHMR Tribu souhaite se développer grâce à l’affiliation - Instagram @kshmrtribu

Son prochain axe de développement : la commission-affiliation. La marque aimerait ouvrir une série de points de vente par ce biais, aussi bien dans les centres-villes que dans les centres commerciaux, sur des surfaces entre 30 et 50 mètres carrés principalement.
 
Si ce système a séduit KSHMR Tribu, c’est parce que, selon Olivier Criq, fondateur du groupe MCC, « le modèle s'y prête parfaitement, avec un produit facile à moins de 100 euros qui parle aux clients ». Et de souligner le potentiel de la griffe dans les stations balnéaires, thermales et de ski, où « l'activité commerciale la semaine n'est peut-être pas toujours florissante, mais est très intense pendant les vacances, les week-ends et la haute saison ». 
 
Pour autant, la marque n'abandonne pas son concept de boutiques en propre puisqu'elle a ouvert une nouvelle adresse le 17 février dernier à Paris, au 51, rue du Four, et s’apprête à en inaugurer une autre à Cannes en juin prochain. Au cours de l'année devraient suivre des magasins à Saint-Germain-en-Laye, Boulogne, Deauville ou encore Val d'Isère, ainsi qu'un outlet à Miramas. 

D'ici fin 2019, Olivier Criq table sur 30 à 40 boutiques KSHMR Tribu dans la France entière, pour moitié en commission-affiliation. Hors des frontières hexagonales, celui qui souligne « la belle rentabilité de la marque sur sa première année d'existence », envisage surtout de s'installer en Suisse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER