×
Publicités
Publié le
10 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering annonce que Daniel Lee a quitté Bottega Veneta

Publié le
10 nov. 2021

Le groupe de luxe Kering a annoncé mercredi soir que Daniel Lee a brusquement quitté son poste de directeur créatif de Bottega Veneta après seulement trois ans à la tête de la marque. Aucun successeur n'a été nommé.


Daniel Lee - Bottega Veneta


Ce développement très inattendu intervient 15 jours à peine après que Daniel Lee a présenté la dernière collection Bottega Veneta à Détroit, une première pour un grand défilé. Cette proposition a été acclamée par la critique,
 
Durant son mandat, Bottega a connu un redressement créatif et commercial majeur après que la maison ait souffert d'un déclin des ventes au cours des dernières années du mandat de son prédécesseur, Tomas Maier.

Anglais à la voix calme, Lee a immédiatement été salué par la critique pour son renouveau de BV, plus particulièrement pour sa version "uberisée" du cuir intreccio, signature de la maison. Il avait rejoint la marque italienne le 1er juillet 2018.
 
"Mes trois ans chez Bottega Veneta ont été une expérience incroyable. Je suis heureux d’avoir pu travailler avec une équipe exceptionnelle et talentueuse et j’ai une immense gratitude envers tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre de notre vision. Je remercie François-Henri Pinault pour son soutien et pour l’opportunité qu’il m’a donnée de faire partie de l’histoire de Bottega Veneta.", a déclaré Lee dans un communiqué de presse en référence au PDG de Kering.
 
Outre Bottega Veneta, Kering possède également Gucci, Balenciaga et Saint Laurent. Le conglomérat de luxe français géant a ajouté qu'une nouvelle organisation créative pour Bottega "sera annoncée prochainement."

"Je suis très reconnaissant à Daniel d’avoir insufflé sa passion et son énergie chez Bottega Veneta. Sa vision singulière a rendu l’héritage de la Maison pertinent pour notre époque et a replacé la marque au centre de la scène créative. Je tiens à le remercier personnellement pour le chapitre exceptionnel qu’il a écrit dans la longue histoire de Bottega Veneta.", a ajouté François-Henri Pinault dans le communiqué.
 
Son départ va susciter d'énormes spéculations sur les raisons de cette décision, d'autant plus que Lee avait gagné une légion d'admirateurs pour son style à la fois chic et cérébral, son ton médiatique novateur et son approche originale des défilés.
 
Il a toutefois provoqué un tollé après un défilé à Berlin, où seuls les amis du créateur ont été invités à voir la collection à l'intérieur d'une boîte de nuit, avant que ses invités ne dansent tous sans masque au plus fort de la pandémie dans le Soho House de la ville. Les images ont provoqué une tempête d'opprobre sur les réseaux sociaux.

"Je tiens à remercier Daniel pour son dévouement envers la Maison au cours de ces trois dernières années. Il a apporté à Bottega Veneta une nouvelle perspective et un sens de la modernité, tout en respectant les cinquante années de l’histoire de la Maison. La croissance remarquable de la marque ces trois dernières années témoigne du succès de son travail créatif.", a conclu Leo Rongone, PDG de Bottega Veneta.
 
Rongone a maintenant un nouveau projet : trouver un remplaçant à Lee.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com