×
205
Fashion Jobs
GLOBUS
Buyer Menswear (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 100% Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Third Party Manufacturing Procurement Manager
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
HR Generalist Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Product & Trade Marketing Executive - Luxury Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 60%
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Junior Product Manager Textile Licenses (f/m/d)
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HIGHSNOBIETY
Sales Assistant / Client Advisor (Zurich Airport - Pop-up Store) (f/m/d)
CDD · ZÜRICH
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 15-20% Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Outlet Store in Murgenthal
CDI · MURGENTHAL
ESTÉE LAUDER
Logistics Administration Specialist Scm
CDI · Lachen
ETAM LINGERIE
Hôte(Sse) de Vente Temps Partiel 8h
CDI · NYON
GLOBUS
Einsatzplaner:in/Workforce Management (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Département Strategic Planning-Merchandising
Stage · PLAN-LES-OUATES
ESTÉE LAUDER
la Mer Sales Development Expert 100% Switzerland / Zürich
CDI · Zürich
Par
AFP
Publié le
20 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering: Gucci fait rebondir les ventes de 26% au premier trimestre

Par
AFP
Publié le
20 avr. 2021

Le groupe Kering a réalisé 3,89 milliards d'euros de chiffre d'affaires au premier trimestre 2021, dépassant sans surprise la même période de 2020 marquée par la pandémie, mais également celle de 2019, selon un communiqué diffusé mardi 20 avril.


Shutterstock



Pour les trois premiers mois de l'année, le groupe de François-Henri Pinault a annoncé des ventes totalisant 3,89 milliards d'euros, un chiffre supérieur aux consensus compilés par les agences Bloomberg et Factset qui tablaient sur 3,6 milliards.

La croissance s'inscrit à 21,4% en données publiées et 25,8% en organiques par rapport à 2020. Par rapport au premier trimestre 2019, la progression s'établit à 5,5% à changes constants, précise le groupe français.

"L'ensemble de nos maisons contribue à ce rebond et nous sommes particulièrement satisfaits de la dynamique de Gucci, à l'heure où la maison célèbre son centenaire", a souligné le PDG François-Henri Pinault, cité dans le communiqué.

Marque-phare du groupe, Gucci, qui avait déçu sur 2020, réalise 2,17 milliards de ventes (+24,6% sur un an en organique). Yves Saint Laurent réalise aussi un bon début d'année avec un chiffre d'affaires à 516,7 millions d'euros (+23,4%).

Bottega Venata réalise 328,2 millions d'euros de ventes (+24,6%), "le meilleur premier trimestre de son histoire", a précisé Jean-Marc Duplaix, directeur financier du groupe lors d'un point presse.

Le chiffre d'affaires des autres maisons atteint un total de 714,3 millions d'euros (+33,1%). Sans donner de détails, Kering affirme que les maisons de joaillerie (Boucheron, Pomellato, Qeelin) "réalisent un excellent premier trimestre".

Le chiffre d'affaires du réseau de boutiques en propre des maisons affiche une croissance de 31,8% en organique par rapport au premier trimestre 2020 et même de 6,3% par rapport à 2019 alors que plus de la moitié des boutiques étaient fermées en Europe.

Les ventes en boutiques sont particulièrement en hausse en Asie-Pacifique (+83%) et en Amérique du Nord (+46%). Les ventes en ligne ont doublé par rapport à 2020.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.