×
406
Fashion Jobs
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap Retail / D2C (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Sales Manager Boss Womenswear (M/W/D) 100%
CDI · Zug
MAMMUT
Purchasing Specialist (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
CANADA GOOSE
Inventory Control Coordinator
CDI · ZOUG
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 nov. 2022
Temps de lecture
7 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Khaite et Bode remportent les prix du CFDA 2022

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 nov. 2022

La remise des prix du CFDA a eu lieu la semaine passée à la Casa Cipriani, par des températures bien au-dessus des normales de saison. Profitant de cette météo clémente, certains invités dont Julia Fox, qui portait une robe ouverte sur l’avant révélant un bikini, se sont retrouvés pour fumer sur la terrasse du Battery Maritime Building surplombant le pont de Brooklyn.


Julia Fox - CFDA


Mais ce n’est pas de la terrasse que venait l’odeur de fumée qui se respirait en bas, mais bel et bien du boa en plume d’une invitée qui a pris feu lors du contrôle des entrées (elle n’a heureusement souffert aucun dommage). Malgré ces anecdotes cocasses, l’atmosphère qui se dégageait était celle du glamour de toutes les célébrités rassemblées pour le 60e anniversaire de la cérémonie, célébrée en partenariat avec Amazon Fashion. Les soirées du CFDA sont toujours dignes d’un tapis rouge hollywoodien, mais le parterre de vedettes était particulièrement impressionnant cette fois-ci.

Présenté par Natasha Lyonne, l’événement rassemblait Bradley Cooper, Vanessa Hudgens, Lenny Kravitz, Trevor Noah, Bowen Yang et Katie Holmes dans le public. Les plus grands designers américains étaient aussi présents : Joseph Altuzarra, Gabriela Hearst, Aurora James, Lazaro Hernandez et Jack McCollough, de Proenza Schouler.

Le PDG du CFDA, Steven Kolb, s’est réjoui de ce parterre de stars pour l’anniversaire de l’événement. “C’est vrai qu’on dirait qu’il y a plus de célébrités. Nous avons une liste de grands noms. Nos événements attirent toujours les stars, mais cette année, on dirait qu’elles sont toutes venues“, souriait-il lors du cocktail précédant le dîner, avant d’ajouter : “Nous avons aussi quelques présentateurs surprise !“


Christina Ricci et Catherine Holstein - CFDA


Nominée pour la deuxième fois, Catherine Holstein de Khaite est repartie avec le prix de la créatrice américaine de prêt-à-porter féminin de l’année, présenté par Christina Ricci en Rodarte, toujours impartiale. En la voyant évoluer parmi les plus grands de la mode, on était un instant ramené à l’époque où elle défilait pour Marc Jacobs chez Louis Vuitton.

Emily Adams Bode Aujla, de Bode, a remporté le prix de la créatrice américaine de prêt-à-porter masculin de l’année, remis par Trevor Noah. Raul Lopez, de Luar, a été sacré créateur américain d’accessoires de l’année, et Elena Velez a été nommée créatrice américaine émergente de l’année.

Certains prix récompensaient un engagement social ou environnemental, comme le prix de l’influence sociale positive, décerné aux ‘Slaysians‘ de The House of Slay : Prabal Gurung, Laura Kim, Philip Lim, Tina Leung et Ezra William. Prabal Gurung a fait partie des premiers appelés, émerveillé par cette reconnaissance mais soucieux de savoir où se trouvaient ses camarades pendant le cocktail. “C’est la vie, vous savez“, a-t-il déclaré avec humour. Tous étaient au rendez-vous pour accepter leur prix. La mannequin Amber Valletta, quant à elle, était chargée de remettre le prix du développement durable aux Nations Unies, accepté par Amina J. Mohammed, secrétaire générale de l’institution.

D’autres prix étaient décernés pour la première fois. Le prix de l’innovation, remis par Martha Stewart pour Amazon Fashion à Skims, a été accepté par Kim Kardashian, Emma Grede et Jens Grede. Law Roach, pour sa part, a reçu le prix du meilleur styliste (inauguré cette année également) des mains de Kerry Washington.


Trevor Noah et Emily Adams Bode Aujla - CFDA


Un prix récompensant les accomplissements de sa carrière a été décerné à Andrew Bolton, du Met, qui a reçu le prix du fondateur en l’honneur d’Eleanor Lambert, remis par Anna Wintour. L’ex-président du CFDA, Stan Herman, a pour sa part remis le prix spécial d’anniversaire à Jeffrey Banks. Les joailliers californiens Laurie Lynn Stark et Richard Stark de Chrome Hearts, une maison à l’esthétique rock-chic, ont reçu le prix Geoffrey Beene saluant toute leur carrière, remis par Cher et par leur musicienne de fille, Jesse Jo Stark. Les marques de joaillerie sont généralement sous-représentées (voire pas représentées du tout) lors de la remise des prix, cette récompense est donc notable.

Mais la catégorie semble revenir sur le devant de la scène : Lauren Harwell Godfrey, une créatrice de joaillerie fine basée à San Francisco, a reçu le prix Gemme 2022 pour son esthétique unique et était nominée dans la catégorie créatrice émergente.

“C’était une vraie surprise, parce que ce groupe récompense généralement plutôt les créateurs d’habillement. Être nominée pour ce prix plutôt centré sur le textile était encore plus satisfaisant. La joaillerie fine fait partie de la mode et je suis contente qu’elle soit reconnue ainsi“, déclarait-elle avant l’événement, accompagnée de son amie l’artiste Ashley Longshore, venue pour la soutenir et portant une pièce spectaculaire en forme de libellule.

Mais le moment le plus émouvant de la soirée a sans conteste été la remise à titre posthume du prix du Conseil des Membres à Shannon Abloh pour son mari décédé, Virgil Abloh.


Keke Palmer et Elena Velez - CFDA


Le prochain président du CFDA, Thom Browne, aurait mérité un prix du designer ayant habillé le plus de célébrités, car le nombre de stars portant ses créations était impressionnant : Gigi Hadid, Amy Sherald, Avo Edebiri, Huma Abedin, Jaden Smith, Jesse Williams, Justin Theroux, Precious Lee et Janelle Monae, visiblement désireuse de se faire prendre en photo avec son look avant d’entrer dans la salle.

“Le treize est mon chiffre porte-bonheur“, affirmait-elle à propos de sa robe inspirée d’un maillot de football.

Lors du cocktail précédant le dîner, le dress code “archives de la mode américaine“ n’était que peu (voire pas) suivi. Jerry Lauren, le frère de Ralph et le vice-président exécutif de la ligne masculine de la maison, a proclamé : “Ralph Lauren, c’est la tradition américaine. C’est ce que nous avons vu lors du défilé à Los Angeles.“

Il était lui-même habillé d’une veste de costume à double boutonnière. “Le blazer croisé pour homme n’est jamais passé de mode, n’est-ce pas ?“, a-t-il argumenté, ajoutant : “Et il ne passera jamais de mode, il est là pour rester. Ce que nous faisons depuis 53 ans et ce que nous faisons actuellement a plus de succès que jamais.“

Personne n’a remis en question l’élection de Lenny Kravitz en tant qu’icône de style de l’année (Bradley Cooper lui a remis son trophée). Mais avec des convives tels que Cher (qui a fait sensation en arrivant 30 minutes en retard après le début du dîner), Janelle Monae, le clan Kardashian-Jenner, Christina Ricci et Gigi Hadid, pour ne citer qu’elles, le choix a dû donner lieu à des heures de débat au CFDA.

Cher était aussi là pour présenter l’icône du secteur en 2022. La styliste Patti Wilson a reçu le prix des médias en l’honneur d’Eugenia Shepard, et s’est présenté avec son +1, le bijoutier Eddie Borgo, en Schiaparelli de la tête aux pieds avec un immense chapeau doré rappelant un casque (les chapeaux sont l’une des signatures de style de Patti).


Raul Lopez et Joel Kim Booster CFDA - CFDA


“Quand j’ai reçu l’e-mail, je me suis demandé ce que Steven Kolb pouvait bien me vouloir. J’ai mis quelques minutes à réaliser, et j’ai pensé : ‘Mon Dieu, je ne donne pas d’interviews, je ne sors pas, je ne fais que travailler‘ et j’ai complètement paniqué“, se remémorait-elle. “Je ne porte pas de robes et je ne sais jamais que faire avec moi-même, donc j’ai appelé Daniel Roseberry, qui est plein d’humour, beau, sensuel et tout ce que l’on peut rêver d’être“, résumait-elle, signalant ses “tétons“, deux écussons en cuir circulaires sur le buste de la robe.

La créatrice américaine de prêt-à-porter féminin 2020 Gabriela Hearst et Marisa Tomei, de leur côté, se lançaient mutuellement des fleurs.

“J’adore ses films, évidemment, mais j’ai vraiment accroché avec Marisa dès que nous nous sommes rencontrées“, relatait la créatrice, à nouveau nominée pour le même prix cette année. Marisa Tomei portait un tailleur doré, un sac noir à anse supérieure et une cascade de bijoux semi-précieux de la créatrice. Elle aussi raconte avoir toujours aimé les designs de Gabriela Hearst, mais avoir eu un vrai coup de cœur pour la collection et la femme qui se cache derrière. “Ce que j’aime vraiment, c’est que les valeurs de Gabriela s’expriment dans ses créations“, a salué Marisa Tomei.
 
Bach Mai, qui a remporté le prix du talent émergent de l’année, jubilait de voir sa collection lancée en février dernier célébrée de la sorte. Il était accompagné de l’actrice Minnie Mills, de la série “L’été où je suis devenue jolie“, qui avait déjà choisi une création sur mesure de Bach Mai pour fouler le tapis rouge cette année. L’équipe de Neiman Marcus n’était pas loin non plus, fière de rappeler que le grand magasin est le premier à avoir distribué les looks de prêt-à-porter de ce designer né à Houston mais formé à Paris.

“Je viens du Texas, j’adore raconter à tout le monde que j’ai fêté mon 13e anniversaire chez Neiman Marcus et que 20 ans plus tard, la boucle est enfin bouclée“, racontait-il avec enthousiasme, prêt à partir pour l’État américain à 6 h du matin le jour suivant. “Je rentre dans ma ville natale pour une présentation incroyable de Neiman Marcus et Bach Mai“, affirmait-il, un sourire jusqu’aux oreilles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com