L'Italie




Chiffres-clés 2004
• Population : 58 millions d'habitants
• Evolution du Produit intérieur brut (PIB) : + 1,3 %
• Taux d'inflation : + 1,9 %
• Exportations françaises textile-habillement vers l'Italie : 1,15 milliard d'euros
• Exportations italiennes textile-habillement vers la France : 2,51 milliards d'euros


Industries textiles :


Première industrie textile européenne…

Après avoir bénéficié d'une certaine amélioration durant l'année 2004 (le PIB a progressé de 1,3 %, contre 0,4 % en 2002 et 2003), l'économie italienne devrait connaître une légère récession pour l'ensemble de l'année 2005.

La vigueur de l'euro ainsi que le renforcement de la concurrence mondiale dans les domaines de spécialisation de l'Italie ont pesé sur la croissance de l'économie.

La situation pourrait toutefois s'améliorer en fin d'année, en liaison avec la reprise du commerce mondial.

L'industrie textile italienne est la plus importante d'Europe, elle totalise le quart de la production de l'Union européenne mesurée en valeur (14 % pour la France).

La réussite de ce secteur revient en partie aux "districts" industriels régionaux basés sur la complémentarité entre petites et moyennes entreprises et multinationales.

Au cours de l'année 2004, la production textile italienne a néanmoins accusé un recul de 5 %, soit la même évolution que la moyenne des pays de l'Union européenne (pour les cinq premiers mois de 2005, la production italienne a connu un recul de 5 %).









…et premier fournisseur de la France

Avec l'équivalent de 13,6 milliards de dollars d'exportations, l'Italie figurait en 2003, selon les statistiques de l'Organisation Mondiale du Commerce, au deuxième rang des exportateurs mondiaux de textile, derrière la Chine.

Pour l'ensemble de l'année 2004, les expéditions de textile italien vers la France ont totalisé 1,2 milliard d'euros. L'Italie est ainsi le premier fournisseur textile de la France, loin devant la Chine et l'Allemagne.

Le premier pays fournisseur de textile de l'Italie est l'Allemagne, qui a été à l'origine de 13 % des importations italiennes en valeur en 2004.

La France figure en troisième position, derrière la Chine. Pour les six premiers mois de l'année 2005, les expéditions françaises de textile vers l'Italie (deuxième pays client de la France, après la Belgique) se sont élevées à 448 millions d'euros, soit un recul de 3 % par rapport à janvier-juin 2004.








Industries de l’habillement :


Secteur qui représente plus du tiers de la production européenne…

La production italienne d'habillement, mesurée en valeur, représente 39 % de la production de l'Union européenne. L'industrie italienne de l'habillement est composée de milliers de petites et moyennes entreprises, dont la souplesse permet une adaptation rapide aux nouvelles tendances.

Le secteur est organisé en une vingtaine de districts industriels répartis dans tout le pays mais surtout dans le nord et le nord-ouest. Cependant, depuis 2003, de nombreux districts ont été touchés par des reculs de production. Le succès du " sistema moda " a longtemps reposé sur un important réseau de boutiques multimarques indépendantes.

Le commerce indépendant représente plus de la moitié des ventes en Italie.

Au demeurant, à l'image de ce que l'on observe dans les autres pays de l'Union européenne, cette forme de distribution est fortement concurrencée par le développement des chaînes spécialisées et grandes surfaces.

Ainsi, la part de marché du commerce indépendant est passée de 56 % en 2000 à 50 % en 2004.

La production italienne d'habillement a accusé un repli de 2 % au cours de l'année 2004, un recul toutefois moins prononcé que la moyenne des pays européens (- 6 % pour l'ensemble de l'Union européenne). Pour les cinq premiers mois de 2005, la production italienne a connu un recul de 10 %.







…et compte désormais la Chine comme premier fournisseur

Avec un montant de 16,2 milliards de dollars d'exportations en 2003, l'Italie est, selon les statistiques de l'Organisation Mondiale du Commerce, le troisième exportateur mondial d'habillement, derrière la Chine et Hong Kong.

Au sein de l'Union européenne, l'Italie est le pays qui exporte le plus vers les Etats-Unis (60 % du total des exportations d'habillement de l'Union en valeur vers les Etats-Unis en 2004) et vers le Japon (51 % des exportations de l'Union en valeur vers le Japon).

D'autre part, les importations italiennes d'habillement (8,5 milliards d'euros en 2004) sont nettement inférieures aux exportations (12,8 milliards). En 2004, la Chine a surclassé la Roumanie au rang de premier fournisseur d'habillement de l'Italie.

Depuis le premier janvier 2005, le démantèlement des quotas a renforcé la pénétration de la Chine sur le marché italien. Ainsi, pour les cinq premiers mois de l'année, les importations italiennes d'habillement en provenance de Chine ont progressé de 33 % en valeur, contre un recul de 14 % en provenance de Roumanie.








Pages réalisées avec le concours de la Mission Economique de Milan et de Sistema Moda Italia.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER