×
101
Fashion Jobs

L’ANDAM enrôle Martin Margiela dans son jury

Publié le
today 6 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A l’occasion de son trentième anniversaire, l’ANDAM a coopté cette année dans son jury Martin Margiela, qui fut son tout premier lauréat en 1989. « C’est un geste très fort de la part de Martin, qui est maintenant plasticien et a tourné la page de la création de mode. Pour nous, c’est très important, c’est une belle reconnaissance », confie à FashionNetwork.com Nathalie Dufour, la fondatrice et directrice du concours de mode qui vient tout juste d'ouvrir ses candidatures.


Nathalie Dufour a lancé l'ANDAM il y a 30 ans - andam.fr


« Je trouve cela vraiment généreux de sa part. C’est une manière de transmettre son expérience et de passer la main aux nouvelles générations », poursuit-t-elle. Le créateur visionnaire, qui s’est retiré de la mode en 2009, participera à tout le processus de sélection des finalistes, qu’il rencontrera fin juin lors du grand oral devant le jury, le jour de la proclamation des résultats, évitant toutefois, comme à son habitude, de paraître devant les objectifs des photographes.

Comme l’explique Martin Margiela lui-même dans un communiqué, c’est l’ANDAM qui lui a permis de financer ses débuts. « En 1989, Nathalie Dufour découvre à mon deuxième défilé un gilet-objet réalisé avec des morceaux d’assiettes cassées. En comprenant que le recyclage sera la base d’une collection spécifique, elle a l’idée de créer le prix de l’ANDAM pour aider la jeune création. Je suis le premier à le recevoir et cette reconnaissance me permet de financer les débuts de mon "atelier artisanal" et initier sa commercialisation ; cette collection intégrera le calendrier de la haute couture en 2006. Je n’oublierai jamais combien ce prix a compté pour mon développement. »

Coïncidence ? C’est Renzo Rosso, le président du groupe de mode italien OTB, ayant racheté Maison Martin Margiela en 2002, qui sera le parrain du concours cette année. C'est la deuxième fois que l’homme joue ce rôle, puisqu’il a déjà parrainé le concours en 2013, en décernant le grand prix de l'ANDAM à Ami.

Initié en 1989 par Nathalie Dufour avec le ministère de la Culture et le Défi (Comité de promotion et de développement de la mode), le concours de mode qui est présidé depuis 2017 par Guillaume Houzé, membre de la famille fondatrice des Galeries Lafayette, s’est considérablement agrandi ces trois dernières décennies grâce au soutien de nombreux mécènes privés, dont les principales maisons de luxe et acteurs de la mode française (Chanel, Chloé, la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, les Galeries Lafayette, Hermès, Kering, Longchamp, LVMH, OBO, OTB, Première Classe, Saint Laurent, Swarovski, Tomorrow London Holdings Ltd...).


Le logo pour les 30 ans du célèbre concours de mode - ANDAM


Le concours accueille cette année un nouveau soutien avec l’arrivée de la marque de sporstwear française Lacoste, qui rejoint pour la première fois le groupe des mécènes. Par ailleurs, pour fêter ses 30 ans, l’ANDAM va lancer une série d’initiatives avec les Galeries Lafayette. A commencer par une exposition, qui se tiendra en septembre prochain au premier étage des grands magasins parisiens, à la Galerie des Galeries, mettant en perspective l’histoire stylistique des 30 ans de l’ANDAM avec les mutations socio-culturelles.

Parallèlement, l’enseigne mettra en lumière les anciens lauréats du concours, qu’elle commercialise pour la plupart, à travers des pop-up et des projets spéciaux, tels que des collaborations entre les marques et leur mentor, comme Pigalle et Chanel, ou Françoise de Johanna Senyk et Chloé. Au menu aussi des tables rondes.

« L’ANDAM est devenue tellement complexe et implique tant de personnes désormais, que l’on a du mal à communiquer sur tout. Ces initiatives pour les 30 ans aux Galeries Lafayette permettront de donner une vision approfondie sur toutes les activités développées au fil des ans », conclut Nathalie Dufour.

Comme l’an dernier, l'ANDAM s’articule en 2019 autour de quatre prix : le grand prix doté de 250 000 euros, le prix du label créatif, qui a remplacé celui des premières collections (100 000 euros), le prix accessoires de mode (50 000 euros) et le prix de l’innovation, introduit en 2017, doté de 30 000 euros. La cagnotte globale atteindra donc encore cette année 430 000 euros. Les marques bénéficient également d’un programme d’accompagnement global offert par les mécènes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com