L'appellation haute couture pour Alexis Mabille et Maison Martin Margiela

PARIS, 18 déc 2012 (AFP) - Le créateur Alexis Mabille et la Maison Martin Margiela se sont vu décerner l'appellation haute couture par la Commission de Classement Couture réunie mardi au ministère de l'Industrie, a annoncé la Fédération française de la Couture. Jusqu'ici, les deux griffes défilaient dans le calendrier officiel de la haute couture comme "membres invités". Alexis Mabille et Maison Martin Margiella défileront en janvier en tant que couturiers de plein droit.

L'appellation couture conférée à la Maison Martin Margiela ne concerne que la griffe et non le styliste belge Martin Margiela qui l'a créée et dirigée de 1988 à 2009. La création est désormais confiée à une équipe interne. En France, la "haute couture" est une appellation juridiquement protégée qui répond à un certain nombre de critères, notamment en termes de travail réalisé à la main, de pièces uniques sur mesure, ou du nombre d'employés dans les ateliers des maisons.

Alexis Mabille (photo Felix et Jean Picon) et Maison Martin Margiela (photo AFP - F. Guillot)
Les principales autres griffes haute couture sont Chanel, Dior, Christophe Josse, Franck Sorbier, Giambattista Valli (intronisé l'an dernier), Givenchy, Jean Paul Gaultier, Maurizio Galante, Elie Saab, Valentino, Armani et Stéphane Rolland. Après avoir fait ses armes chez Dior et Saint Laurent, le Français Alexis Mabille, diplômé de la Chambre syndicale de la Couture parisienne en 1997, a créé sa griffe en 2005 et s'est distingué avec des vêtements unisexes, jouant avec les genres et les codes d'un vestiaire frivole et élégant. "Je suis fou de joie de recevoir le label haute couture. C'est la reconnaissance du travail que j'effectue créativement et artisanalement au jour le jour conjointement avec mes ateliers et ma clientèle depuis plusieurs années", a commenté le couturier dans un communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER