L'hiver haute couture sur les podiums

PARIS (AFP) - L'hiver version haute couture va déferler pendant trois jours sur les podiums parisiens à partir de ce mercredi, avec la présentation des collections automne-hiver 2006/07 marquée notamment par le retour de la maison Carven dans le calendrier officiel.


Un mannequin présente une création de Carven pour la saison automne-hiver 2005-2006, le 8 juillet 2005 à Paris - Photo : François Guillot/AFP

Dix-sept maisons figurent dans le calendrier: huit membres de la Chambre syndicale de la haute couture (Adeline André, Chanel, Christian Dior, Christian Lacroix, Dominique Sirop, Franck Sorbier, Givenchy, Jean Paul Gaultier) et neuf invités. Une quinzaine de défilés et une douzaine de présentations se dérouleront en marge de ce programme officiel.

La maison Carven, créée en 1945 par Carmen Carven, réintègre le calendrier d'où elle avait disparu depuis quatre ans, se contentant de défiler en marge des présentations officielles. Le styliste Pascal Millet, qui a notamment travaillé avec Alexander McQueen chez Givenchy, dessine les collections Carven depuis 2001.

Mme Carven, 97 ans le 31 août prochain, a pris sa retraite il y a un peu plus de dix ans mais devrait assister au défilé vendredi.

Selon le président de la Fédération française de la Couture, Didier Grumbach, qui a plusieurs fois exprimé le souhait d'un retour à la couture de "maisons mythiques" (Lanvin, Balenciaga...), la présence de Carven va "favoriser le repositionnement" de la griffe et "lui donner une nouvelle dimension".

Outre Carven, Anne Valérie Hash, Felipe Oliveira Baptista, Elie Saab, Giorgio Armani, Valentino et le duo de couturiers d'On aura tout vu, le calendrier accueille Eymeric François, déjà invité en 2003, et, pour la première fois, Maison Martin Margiela.

Ancien assistant de Thierry Mugler et de Christian Lacroix, ancien lauréat du Festival des Jeunes Créateurs de Mode de Dinard (Ille-et-Vilaine), Eymeric François, présentait depuis 2000 ses collections couture en marge du calendrier et avait déjà été membre invité en 2003. Il aime le travail de corsetterie et détourner les matériaux de confection, comme les zips ou les épingles, de leur usage habituel.


Des mannequins présentent les créations de Martin Margiela, le 7 octobre 2005 à Paris
Photo : Pierre Verdy/AFP

La Chambre syndicale de la haute couture a par ailleurs décidé de considérer Martin Margiela comme un invité permanent du calendrier de la couture. Le plus mystérieux des couturiers -- il ne se montre jamais -- "est un des meilleurs créateurs du siècle", souligne M. Grumbach. "Sa réputation est telle qu'il devait naturellement devenir membre invité de façon définitive".

Maison Martin Margiela ne défile pas mais présente sa "ligne artisanale" dans ses ateliers du 11e arrondissement.

Armani ouvre le bal mercredi matin et Carven le clôt vendredi en fin d'après-midi.

En marge du calendrier officiel, outre Georges Hobeika, Robert Abi Nader, Gérald Watelet, Georges Chakra..., plusieurs jeunes créateurs s'efforceront de faire connaître leur travail. Eric Tibusch, ancien collaborateur de Jean Paul Gaultier, présentera sa première collection jeudi, de même que le Sud-Africain Gavin Rajah. Mercredi, l'Indienne Ritu Beri, ancienne styliste chez Jean-Louis Scherrer, renoue avec Paris où elle avait présenté sa première collection en 1999.

Les défilés seront par ailleurs l'occasion pour John Galliano, créateur de Christian Dior, de lancer sa deuxième ligne de prêt-à-porter féminin, baptisée Galliano, qui sera présentée vendredi et samedi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER