La Halle aux Chaussures : l’heure de la fermeture pour 135 magasins

En cette fin août, près de 135 points de vente La Halle aux Chaussures baissent le rideau. Des fermetures s’intégrant au plan de restructuration de son propriétaire, le groupe Vivarte, qui a enclenché, concernant l'enseigne, un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), signé en juin dernier.


Le dernier concept de magasins La Halle - AFP

Selon la liste des magasins fermés publiée sur son e-shop, La Halle aux Chaussures se sépare de ses adresses à Paris (3e, 9e, 15e arrondissement), Flers, Rennes (Vezin-le-Coquet), Noyon, Agen (Stade), Cambrai, La Ciotat, Saint-Chamond, Loches, Bordeaux (Sainte-Eulalie), Vierzon et Forbach notamment. Des fermetures dont font écho localement de nombreux titres de presse régionale. Un plan social qui occasionne la suppression de près de 450 postes et le transfert de 135 salariés vers les magasins mixtes à venir.

Le PSE prévoit en effet le maintien d’une quarantaine de points de vente qui prendront part au projet de fusion des deux Halles (Chaussures et Vêtements, qui sont deux sociétés distinctes) sous enseigne mixte La Halle. Parmi eux se trouvent ceux de Carcassonne, Angoulême (Soyaux), Lannion, Mende, Avranches, Cholet ou encore Sablé-sur-Sarthe. Selon les syndicats, cette fusion devrait être effective pour 2018-2019.

En 2016, ces deux enseignes représentaient près de 45 % du chiffre d’affaires du groupe et affichaient, selon nos informations, des résultats en chute libre : La Halle aux Chaussures présentait une baisse de 20,8 % de ses ventes, tandis que celles de La Halle (vêtements) plongeaient de 32 %.

Pour redresser la barre et tenter d’éponger ses dettes, le groupe Vivarte a également recours à la cession d’actifs. Pataugas et Kookaï ont été vendues cette année, tandis qu’André, Naf Naf et Chevignon devraient suivre le même chemin d'ici début 2018

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER