La Turquie va relever ses droits de douane sur les cosmétiques américains

La Turquie a doublé les droits de douane qu’elle exige pour l’importation de plusieurs catégories de produits américains, voitures, alcool et tabac, notamment, annonce mercredi le journal officiel.


Le président turc Recep Tayyip Erdogan - Reuters

Ce décret signé par le président Recep Tayyip Erdogan, relève les droits de douane à 120 % sur les véhicules de tourisme, à 140 % sur les boissons alcoolisées et à 60 % sur les feuilles de tabac.

Des hausses sont également prévues pour d’autres produits tels que les cosmétiques, le riz et le charbon.

Le vice-président Fuat Oktay a justifié sur Twitter ces mesures au nom du « principe de réciprocité, en réponse aux attaques délibérées commises par le gouvernement américain contre l’économie turque ».

Washington a instauré des sanctions financières contre les ministres turcs de la Justice et de l’Intérieur en raison de leur implication dans l’arrestation et l’emprisonnement du pasteur Andrew Brunson.

Le président américain a par ailleurs annoncé vendredi dernier un doublement des droits de douane sur l’acier et l’aluminium turcs importés aux Etats-Unis, affirmant que les relations avec Ankara n’étaient « pas bonnes en ce moment ».

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

CosmétiquesEsthétismeBien-êtreCoiffureBeauté - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER