×
125
Fashion Jobs
SIDLER SA
Fabric And Raw Material Manager / Luxury Brand / Ticino
CDI · MENDRISIO
SIDLER SA
Showroom & Key Account Coordinator / Zürich
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Visual Merchandising Manager - Poland / Eastern Europe (Based in Warsaw)
CDI · Warsaw
SIDLER SA
Retail Operations Director / Lugano
CDI · LUGANO
UB INTERNATIONAL SAGL
Senior Commercial Director/Ceo
CDI · BELLINZONA
CLAUDIE PIERLOT ALLEMAGNE
Vendeur(se) - 35h - Outlet Aubonne H/F
CDD · AUBONNE
THE KOOPLES
Sales Assistant Jelmoli - Zurich - Full Time / Asap
CDI · ZURICH
MORGAN
Responsable Adjointe 100%
CDI · GENÈVE
SANDRO SUISSE
Responsable de Corner Genève M/W H/F
CDI · GENÈVE
ZADIG ET VOLTAIRE
Conseiller(e) de Vente - CDI Temps Partiel - Globus Lausanne (H/F)
CDI · LAUSANNE
CONFIDENTIEL
Conseiller(Ère) de Vente (H/F) - CDI 40h - Globus Lausanne
CDI · LAUSANNE
MABE VISUAL
Stage Business Développement & Gestion de Projets
Stage · GENÈVE
BABYWISSEN
Praktikum im Bereich Online Marketing
Stage · ZÜRICH
SOCIÉTÉ ANONYME
un(e) Conseiller(Ère) de Vente
CDI · GENÈVE
1.2.3
Hotesse de Vente
CDI · MORGES
MAJE
Verkäufer 50% - Maje Globus Bern H/F
CDI · BERN
CLAUDIE PIERLOT
Vendeur(Euse) - 28h - Boutique Genève H/F
CDI · GENÈVE
CLAUDIE PIERLOT
Vendeur - 41h - Manor Genève H/F
CDI · GENÈVE
CL CHANTELLE LINGERIE - CHANTELLE / PASSIONATA / CHANTAL THOMASS
Marketing & cs Assistant (80%) Per Sofort
CDI · ZURICH
DIGITAL MINDS
Praktikum Online Marketing Manager
Stage · GENF
THE KOOPLES
Concession Manager w/m - Lausanne - Full Time
CDD · LAUSANNE
EVERDRESS
Stage de Gestionnaire de Vente et Assistant Marketing
Stage · GENÈVE

La France ne veut pas de la cryptomonnaie de Facebook

Par
AFP
Publié le
today 12 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris, le 12 septembre 2019 (AFP) - Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé jeudi que la France refusait d’autoriser le développement « sur sol européen » de la Libra, la cryptomonnaie que Facebook veut lancer en 2020, estimant que « la souveraineté monétaire des Etats est en jeu ».


Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire - AFP/Archives / Eric Piermont


« Je veux le dire avec beaucoup de clarté : dans ces conditions, nous ne pouvons pas autoriser le développement de la Libra sur le sol européen », a affirmé le ministre à l’ouverture d’une conférence de l’OCDE consacrée aux défis des cryptomonnaies.

« Toute défaillance dans le fonctionnement de cette monnaie, dans la gestion de ses réserves pourrait créer des désordres financiers considérables », a estimé M. Le Maire, redoutant également que la Libra se substitue à la monnaie nationale dans les Etats où la devise est faible ou connaît une forte dévaluation.

Le ministre, qui avait déjà émis publiquement ses doutes sur le projet de monnaie virtuelle de Facebook lors du G7 Finances de Chantilly en juillet, a également exprimé ses craintes de voir la Libra échapper au contrôle des Etats sur le financement du terrorisme.

«Je ne vois pas pourquoi nous portons autant d'attention depuis des années à éviter toute utilisation d'une monnaie pour le blanchiment et pour la lutte contre le financement du terrorisme et qu'une monnaie digitale comme Libra échapperait à ces obligations», a-t-il affirmé.

Avec la création annoncée mi-juin d'une monnaie numérique offrant un mode de paiement alternatif aux circuits bancaires traditionnels, Facebook veut bouleverser le système financier mondial. Inspirée de crypto-actifs comme le bitcoin, elle doit toutefois être gérée par un consortium à but non-lucratif.

Le projet suscite néanmoins de vives inquiétudes tant de la part des banquiers centraux, des politiques que des autorités de régulation, au regard notamment des risques pour la stabilité financière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Autres
Médias