×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La maison Karl Lagerfeld crée une ligne d'accessoires écoresponsables avec Amber Valletta

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 nov. 2020

La maison Karl Lagerfeld a annoncé le lancement d'une nouvelle collection d'accessoires écoresponsables, imaginée en collaboration avec le célèbre mannequin — et actrice — Amber Valletta.


Un portrait d'Amber Valletta par AnneMarieke Van Drimmelenn - Annemarieke van Drimmelen


La collection capsule, baptisée "Karl Lagerfeld x Amber Valletta", sera composée de modèles écologiques, notamment une édition spéciale du sac K/Kushion, et réalisée dans des matériaux innovants et durables, comme le cuir végétal à base de fibres de cactus, provenant de fournisseurs à faible un impact écologique.

Les fans de la marque et du mannequin connu pour son activisme pourront s'offrir la collection à partir de mars 2021 dans les magasins Karl Lagerfeld du monde entier, ainsi que sur Karl.com et Zalando.

"Il y a plus de cinq ans, Amber et moi avons commencé à envisager de développer ensemble un projet écoresponsable. Nous n'étions pas prêts à l'époque, mais nous avons gardé cet objectif à l'esprit. Je suis très enthousiaste à l'idée de collaborer avec Amber sur un thème comme le développement durable, en s'appuyant sur ses idéaux et sur notre passion commune pour le respect de l'environnement. Amber et Karl ont collaboré pendant de nombreuses années, elle fait partie intégrante de la famille Karl Lagerfeld", assure Pier Paolo Righi, le PDG de Karl Lagerfeld, dans un communiqué.

"L'histoire entre Karl et moi remonte à longtemps, et je suis heureuse de m'associer à sa marque éponyme pour un projet qui nous tient tellement à coeur. Lorsque j'ai reçu les premières propositions de griffe commune avec nos noms associés, j'ai été très touchée et même émue", confie Amber Valette.

Le sac K/Kushion s'inspire d'un coussin sur mesure que Karl Lagerfeld emportait avec lui lors de ses voyages dans le monde. Un coussin qu'il gardait depuis son enfance, mais qui, avec le temps, s'est abîmé et déchiré. Évoquant la silhouette de l'objet chéri, le cabas, assez volumineux, est très doux au toucher.

Le nouveau sac sera disponible en cuir de cactus, fabriqué par Desserto au Mexique. Son matériau de base, à haute teneur en carbone organique, permet de réaliser d'énormes économies d'eau car aucune irrigation n'est nécessaire. Le cuir est cultivé sans herbicides ni pesticides, teinté à l'aide de pigments écologiques. La version verte du sac est ornée d'un effet plissé, tandis que la version noire est lisse et minimale. Le modèle K/Kushion est également proposé en coton, recyclé à 90%, un tissu certifié par la norme Global Recycle Standard.

Amber Valetta a également sélectionné une gamme de petits accessoires, notamment une bouteille d'eau réutilisable, un portefeuille à fermeture éclair, un porte-cartes, un masque et une trousse de toilette. Les bénéfices générés par la vente du Karl Lagerfeld x Amber Valletta K/Kushion seront reversés à une association caritative qui soutient les objectifs du Fashion Pact, que la maison a signé l'année dernière, s'engageant, comme d'autres acteurs du secteur de la mode, à réduire son impact environnemental. Depuis, le pacte a été signé par plus de 60 marques dans le monde.

En plus d'être un mannequin de défilé légendaire, Amber Valetta est apparue 13 fois en couverture du Vogue américain dans les années 1990. Elle s'est ensuite installée à Los Angeles, où elle a entamé une carrière cinématographique honorable, apparaissant aux génériques de films comme Hitch, expert en séduction, Apparences ou encore la série Revenge.

L'actrice a par ailleurs fondé Master & Muse, une plateforme de mode pointue fabriquée de manière responsable, et conseille l'initiative One x One, The Conscious Design Initiative en partenariat avec l'ONU. Amber Valletta a également été nommée conseillère de rédaction pour le développement durable pour l'édition britannique du Vogue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com