×
175
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ZOÉ DROCOURT GMBH
Business Developer – Watches/Jewelry (m/f/x)
CDI · ZURICH
PINK MAHARANI
Chief Operations Manager
Stage · GENEVA
THE KOOPLES
Sales Assistant - Glatzentrum Men - Part Time 50%
CDI · WALLISELLEN
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · CHUR
ESTÉE LAUDER
Mac Make-up Artist (Région Geneve / Lausanne)
CDI · Lausanne
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - Zürich- M/F/D
CDD · ZURICH
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZURICH
CLEMENTINE
Assistant(e) Responsable Boutique
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% Befristet Für 3 Monate
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Retail-Make-up Artist (3 Monate) im Globus Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Genève
CDI · GENÈVE
GLOBUS
Verkaufsleiter:in Home & Lifestyle (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ETAM
Stage Suisse- Assistant Marketing H/F
Stage · LAUSANNE
SIDLER SA
Sales Assistant Full Time / Sportswear Brand / Chamonix-Mont-Blanc
CDI · TRIENT
ZADIG & VOLTAIRE
Conseiller de Vente (H/F) - Globus Lausanne - CDI 30%
CDI · LAUSANNE
Publié le
14 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La pandémie affecte les résultats de Valentino

Publié le
14 juin 2021

Le Covid fait plonger Valentino dans le rouge. La maison de luxe italienne, qui vient de publier les résultats de son exercice 2020, accuse une perte nette de 127 millions d’euros contre un bénéfice net de 33 millions un an plus tôt. Comme pour d’autres, la crise sanitaire, avec la réduction des voyages et la fermeture des boutiques, a pesé sur les comptes de la marque, qui a atteint l’an dernier un chiffre d'affaires de 882 millions, en recul de 28% (-27% à taux de change constant).


La dernière collection Valentino haute couture - © PixelFormula


En particulier, son résultat brut opérationnel (Ebitda) a été divisé par deux, à 146 millions d'euros, s'inscrivant en baisse de 51% par rapport aux 298 millions d'euros de 2019. Ce recul s’est surtout creusé lors du premier semestre avec un Ebitda à 39 millions d’euros, plongeant de 75% par rapport aux 154 millions du premier semestre 2019. Une amélioration a été enregistrée au second semestre, avec un Ebitda de 107 millions d'euros, ressortant à 21% du chiffre d'affaires, en repli seulement de 25% par rapport à la même période en 2019.
 
Valentino a enregistré par ailleurs une perte d'exploitation (Ebit) de 119 millions d'euros en 2020. L'Ebit ajusté, c’est-à-dire hors les effets économiques des tests de dépréciation, s'affiche à -62 millions d'euros. L'effet de cette dépréciation de 57 millions d'euros est principalement dû à la fermeture de certains magasins étendards dans le monde, explique la marque dans un communiqué.

Ces résultats "mettent en évidence un secteur fortement pénalisé par l'urgence sanitaire mondiale. Dans ce contexte, la marque estime qu'il est essentiel aujourd'hui plus que jamais de miser toujours plus sur la créativité, le capital humain et des expériences personnalisées pour les clients", indique la maison, affichant un certain optimisme en ce début d'année au vu de l’inversion de tendance de ses résultats au dernier trimestre 2020 et sur les trois premiers mois de 2021.
 
Détenue depuis 2012 par le fonds d'investissement qatari Mayhoola, la griffe Valentino a renouvelé en profondeur l'an dernier son management sous l’égide du nouveau directeur général Jacopo Venturini. Elle a aussi renforcé sa communication digitale à travers de multiples contenus (conseils, jeux, performances, projets digitaux, etc.) et travaillé à une plus grande intégration omnicanale.
 
La marque de luxe vient par ailleurs d’annoncer l’arrêt de sa seconde ligne, REDValentino, dont production et commercialisation stopperont définitivement fin 2023, avec la saison automne-hiver 2023/24, ainsi que de l’utilisation de la fourrure naturelle. Dans ce contexte, elle va fermer son usine Valentino Polar, implantée à Milan et employant 43 personnes, qu’elle avait rachetée en 2017 auprès du groupe Ciwifurs (ex-Marni).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com