×
118
Fashion Jobs

Lanvin ferme son bureau et sa boutique au Japon

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 3 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La société Lanvin Japan, qui exploite le flagship de Lanvin dans le quartier de Ginza à Tokyo et gère les relations publiques de la marque de luxe française au Japon, sera dissoute le 15 août, selon les médias japonais. La fermeture de la boutique tokyoïte est quant à elle prévue pour la fin de ce mois de juillet.


Le flagship japonaisLanvin, dans le quartier de Ginza à Tokyo - Image: Lanvin


La décision de fermer Lanvin Japan a été prise au siège de l'entreprise à Paris. La société Coronet Corporation restera en charge des activités de vente en gros de Lanvin au Japon. Fondée en 2003,  Coronet gère la distribution de plusieurs marques de mode internationales au Japon, comme Milly, Nina Ricci, Karen Walker, Scotch & Soda et Sabella. 

La maison Lanvin, fondée à Paris en 1889, a été rachetée l'an dernier par Fosun Fashion Group, contrôlé par la société d'investissement chinoise Fosun International Limited. L'opération a permis à Fosun de devenir l'actionnaire majoritaire, tandis que les anciens actionnaires ont conservé une participation minoritaire au capital de l'entreprise de luxe. L'opération permet à Lanvin de bénéficier des ressources mondiales de Fosun, et Lanvin sert de porte d'entrée dans l'univers du luxe à la branche mode de Fosun.  

Bruno Sialelli est l'actuel directeur artistique des lignes de prêt-à-porter homme (voir le compte-rendu du défilé homme printemps-été 2020) et femme de Lanvin. Le créateur français avait quitté Loewe pour rejoindre la marque en début d'année, après des expériences chez Balenciaga et Paco Rabanne. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com