×
412
Fashion Jobs
ON RUNNING
Product Manager Performance Running
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Lead - Retail & DTC
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Compensation And Benefits Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Ecommerce Site Merchandise Manager - Emea
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Business Analyst, Emea Operations (German Speaking)
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Backend Software Engineer
CDI · ZURICH
H&M
h&m Home in-Store Commercial Manager h&m Home (Limited Position - 1 Year)
CDI · WALLISELLEN
HOLY FASHION GROUP
Junior Onlineshop Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap mm (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
SIDLER SA
Hse Specialist / Mendrisio
CDI · MENDRISIO
CALZEDONIA GROUP
Junior District Manager
CDI · LAUSANNE
COTY
Area Sales Manager
CDI · Geneva
PHV
Sales Manager Tommy Hilfiger & Calvin Klein Womenswear Switzerland (M/F/X)
CDI · Thalwil
ON RUNNING
Product Lifecycle Management Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Packaging Developer
CDI · ZURICH
MAMMUT
Territory Manager Switzerland / Region ch Mitte-Ost (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Junior Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
Par
AFP
Publié le
14 sept. 2005
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le cours de l'or en route vers 480 dollars grâce à une demande record

Par
AFP
Publié le
14 sept. 2005

LONDRES, 14 sept 2005 (AFP) - Le cours de l'or devrait encore monter pour atteindre 480 dollars d'ici la fin de l'année, en raison d'une demande au plus haut depuis quatre ans, notamment en Inde et dans la joaillerie, a prédit mercredi la société spécialisée GFMS.

Le prix de l'or "devrait rester ferme dans les prochains mois en raison d'une demande bouillonnante, avant que les investisseurs ne reviennent en force pour pousser le prix vers le seuil de 480 dollars avant la fin de l'année", a noté le GFMS dans une actualisation de son rapport annuel 2005.

"Le GFMS s'attend à ce que l'or enfonce la barre des 500 dollars dans le courant du premier semestre 2006", ajoute-t-il.

Outre la solidité de la croissance économique, la demande a été encouragée par un changement d'attitude des consommateurs, qui voient désormais une once à 430 dollars comme un prix "normal", explique la société.

L'once d'or valait 448 dollars mercredi matin sur le marché des métaux précieux de Londres. Elle avait atteint son plus haut niveau depuis 16 ans en décembre 2004, à 456,75 USD.

La demande mondiale, extrêmement robuste au premier semestre, devrait progresser de 6,8% en 2005 comparé à 2004 pour s'établir à son plus haut niveau depuis quatre ans.

Au cours des six premiers mois, elle a bondi de 10% à 2.034 tonnes, soutenue par une hausse de 16% de la consommation joaillière (27% en excluant le recyclage de bijoux).

"Les gains de la demande joaillière étaient notables vu l'appréciation de près de 7% du prix de l'or en dollars sur un an", observe le GFMS.

C'est en Inde que la progression a été la plus marquée, avec un bond de 47% (140 tonnes) de la consommation joaillière, encouragée par le moindre prix de l'or en roupies et la solidité de l'économie, explique la société d'études.

Le Moyen-Orient a vu sa consommation joaillière fortement augmenter, emmenée par une hausse de 16% en Turquie. Et en Extrême-Orient, elle a grimpé de 10% avec la Chine a sa tête (14%).

En revanche, l'Europe a été la seule région majeure à enregistrer un déclin, menée par l'Italie.

Le second semestre devrait être plus calme côté joaillerie à cause de la hausse des prix, et la consommation dans ce secteur devrait s'effriter de 1% sur un an, prédit le GFMS.

Mais d'après le GFMS, les investisseurs devraient se remettre à investir en masse dans l'or au second semestre, à la recherche de placements sûrs dans un contexte économique incertain aux Etats-Unis après les ravages de l'ouragan Katrina et en raison de la flambée du pétrole.

Du côté de la production minière, le rapport du GFMS prévoit une croissance de 1% seulement sur l'année.

L'offre minière était inchangée à 1.172 tonnes au premier semestre, de nouveaux projets en Australie et en Amérique du Sud, de même qu'une nette amélioration des rendements à la mine de Grasberg en Indonésie, ayant été compensés par une chute de 15% de la production en Afrique du sud, premier producteur mondial.

Les ventes des banques centrales ont plus que doublé au premier semestre pour atteindre 407 tonnes, un niveau record, relève le GFMS.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.