×
Par
AFP
Publié le
27 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le distributeur en ligne The Hut Group vise une introduction en Bourse à Londres

Par
AFP
Publié le
27 août 2020

AFP - Le distributeur en ligne britannique spécialisé dans les cosmétiques et les produits nutritifs a annoncé jeudi un projet d'introduction en Bourse à Londres, le valorisant 4,5 milliards de livres en plein boom du commerce sur internet.


DR


Le groupe, dont le siège est à Manchester (nord de l'Angleterre), entend surfer sur l'essor des ventes sur internet qui a été amplifié par la crise sanitaire et le confinement qu'elle a provoqué, moment où davantage de consommateurs ont passé du temps à la maison.

THG entend placer 20% de son capital en Bourse et émettre au passage 920 millions de livres de nouvelles actions, explique-t-il dans un communiqué, sans donner de calendrier.

Il vise une valorisation de 4,5 milliards de livres, ce qui en ferait l'introduction en Bourse la plus importante à la Bourse de Londres cette année.

"Notre intention de coter THG à la Bourse de Londres reflète ce qui a été accompli par le passé et notre conviction quant au potentiel important de THG pour l'avenir", note son PDG et fondateur Matthew Moulding.

THG, créé en 2004, emploie désormais plus de 7.000 personnes pour un chiffre d'affaires de 1,1 milliard de livres (1,23 milliars d'euros) et une rentabilité autour de 10% en 2019.

Sur sa plateforme de vente en ligne, le groupe propose ses propres marques de produits de beauté ou de nutrition, ainsi que plus de 1.000 marques tiers, notamment de vêtements ou de produits pour la maison.

En 2019, le site a enregistré 610 millions de visites et 80 millions de commandes ont été passées.

Londres, 27 août 2020 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.