×
421
Fashion Jobs
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
Par
AFP
Publié le
31 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le géant mondial du luxe LVMH reste confiant pour 2011 en dépit du Japon

Par
AFP
Publié le
31 mars 2011

PARIS, 31 mars 2011 (AFP) - Le géant mondial du luxe LVMH s'est redit jeudi 31 mars "confiant" quant à ses perspectives pour 2011, en dépit de la situation au Japon qui affectera le groupe cette année de manière "assez limitée".

"Nous restons confiants pour nos perspectives cette année", a déclaré le PDG Bernard Arnault lors de l'assemblée générale de LVMH à Paris, en précisant que, "malgré tout, l'impact du Japon devrait être assez limité sur le chiffre d'affaires".

En 2011, "nous allons conforter notre avance sur les autres groupes et poursuivre nos investissements sélectifs dans toute une série de secteurs, notamment dans la haute joaillerie", a-t-il poursuivi.

Un atelier et une boutique Louis Vuitton doivent ouvrir Place Vendôme à Paris, à l'automne.

Le patron de LVMH a indiqué que les catastrophes au Japon allaient affecter les ventes dans ce pays, qui pesait 9% du chiffre d'affaires du groupe l'année dernière.

"Je suis confiant dans la capacité du peuple japonais à rebondir peut-être encore plus fort (...). Je reste optimiste à moyen terme. Le Japon reste un pays essentiel pour LVMH dans lequel nous continuerons à investir", a-t-il ajouté.

M. Arnault a annoncé par ailleurs que le groupe allait verser 500 millions de yens (environ 4,2 millions d'euros) pour l'aide aux sinistrés.

Interrogé sur ses intentions après une entrée fracassante dans le capital du sellier Hermès, il a répété que le géant du luxe était "rempli d'intentions pacifiques" et ne souhaitait "aucunement prendre le contrôle".

"Avec le temps les relations (avec la famille Hermès) vont évoluer, je l'espère en tous cas, de manière constructive", a-t-il avancé.

Revenant sur la prise de contrôle du joaillier italien Bulgari, Bernard Arnault a redit que celle-ci va permettre au groupe de luxe de doubler de taille dans les montres et la joaillerie.

Francesco Trapani et Paolo Bulgari, dirigeants actuels de Bulgari, ont fait jeudi leur entrée au conseil d'administration de LVMH, comme prévu.

L'an dernier, LVMH (Louis Vuitton, Givenchy, Céline, Moët et Chandon ou le cognac Hennessy) a vu son bénéfice net bondir de 73% à 3 milliards d'euros et ses ventes dépasser pour la première fois les 20 milliards d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.