Le groupe H&M enregistre des ventes atones au deuxième trimestre 2018

Le groupe H&M continue de décevoir sur cet exercice 2018. Après un premier trimestre où l'activité a patiné, il annonce dans un court communiqué des ventes stagnantes en monnaies locales pour le deuxième trimestre (de mars à mai 2018), sans néanmoins livrer ce montant. Converti en couronnes suédoises, son chiffre d’affaires a légèrement progressé, de l’ordre de 2 %, pour atteindre 60,464 milliards de couronnes en incluant la TVA (soit 5,9 milliards d’euros).


Collection printemps 2018 - H&M

En excluant la TVA, les ventes ont atteint 52 milliards de couronnes (5,1 milliards d’euros), soit une petite hausse de 1 %, alors que les analystes prévoyaient un rebond de 3 %. En comparaison, son concurrent Inditex (Zara) a affiché il y a deux jours une progression en monnaies locales de 7 %  pour la période de février à avril 2018, et de 2 % en euros.

Le groupe suédois reste très succinct et ne donne aucune explication autour de ces chiffres peu attrayants. On peut tout de même dire que la baisse du trafic en magasins pèse sur ses résultats puisque, en regard, le parc de boutiques du géant de la fast-fashion (H&M, & Other Stories, Cos, Monki…) a lui significativement augmenté. Il compte 4 801 points de vente à ce jour, contre  4 498 un an auparavant, ce qui représente une progression de 7 % de ses espaces de vente.

Pour retrouver la croissance des dernières années, ou tout du moins ne pas décrocher, le groupe H&M doit nécessairement réussir sa transformation, passant par un développement accru du e-commerce, une révision du parc (fermetures de magasins et relocalisations touchant surtout H&M) mais aussi le lancement de nouveaux concepts de marque pour diversifier son portefeuille encore trop 'H&M dépendant'. En ce sens, la société suédoise vient de mettre sur les rails le format Afound, un discounter mode – vendant les marques du groupe mais aussi d’autres griffes - actif en ligne et se déployant également avec un réseau de boutiques, pour l’instant uniquement en Suède.
 
Le groupe précise qu’il publiera le 28 juin un bilan plus détaillé de ses résultats du premier semestre. Toujours est-il qu’à la Bourse de Stockholm, l’action H&M perd du terrain (- 4,7 % en matinée). Il faut également ajouter qu’hier, la famille fondatrice (et principale actionnaire à 45 %) a démenti des rumeurs selon lesquelles elle comptait racheter la part restante du groupe en Bourse aux actionnaires, perturbant déjà le cours de l'action.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER