×
Par
AFP
Publié le
20 févr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Armani dément un projet de vente

Par
AFP
Publié le
20 févr. 2007

ROME, 20 fév 2007 (AFP) - Le groupe de mode et de luxe Armani a démenti mardi 20 février un projet de vente, après un entretien publié le même jour par le journal allemand Handelsblatt dans lequel Giorgio Armani se dit prêt à céder son empire au plus offrant.


Giorgio Armani - Photo : Mike Clarke/AFP


"Le groupe Armani veut clarifier qu'il n'y a aucun projet avec L'Oréal", le groupe français régulièrement cité comme candidat potentiel et qui collabore déjà avec la griffe italienne dans les parfums et les cosmétiques, a indiqué dans un communiqué le service de presse du groupe à Milan.

"Nous n'avons accordé aucune interview à Handelsblatt", a ajouté le service de presse, après l'interview diffusée par le journal allemand.

Dans cet entretien, le couturier affirme: "je suis prêt à vendre au plus offrant", ajoutant que "L'Oréal pourrait bien être un partenaire. Mais si quelqu'un d'autre propose plus, ça peut très bien être lui aussi."

Selon un porte-parole du groupe Armani, cité mardi par l'agence Ansa, Giorgio Armani a bien tenu ces propos lors d'une conférence de presse lundi soir à Milan, mais il s'agissait d'une "plaisanterie".


Giorgio Armani campagne publicitaire printemps-été 2007

"Le groupe Armani n'est pas à vendre", a ajouté ce porte-parole.

Les analystes spéculent régulièrement sur une vente du groupe de mode, le designer Giorgio Armani ayant 72 ans et aucun enfant à qui passer le relais.

Le groupe Armani, évalué autour de 5 milliards d'euros, compte à côté de la ligne traditionnelle "Giorgio Armani", une ligne plus jeune "Emporio Armani", une ligne de décoration d'intérieur "Armani Casa" et une gamme d'hôtels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.