×
205
Fashion Jobs
GLOBUS
Buyer Menswear (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 100% Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Third Party Manufacturing Procurement Manager
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
HR Generalist Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Product & Trade Marketing Executive - Luxury Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 60%
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Junior Product Manager Textile Licenses (f/m/d)
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HIGHSNOBIETY
Sales Assistant / Client Advisor (Zurich Airport - Pop-up Store) (f/m/d)
CDD · ZÜRICH
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 15-20% Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Outlet Store in Murgenthal
CDI · MURGENTHAL
ESTÉE LAUDER
Logistics Administration Specialist Scm
CDI · Lachen
ETAM LINGERIE
Hôte(Sse) de Vente Temps Partiel 8h
CDI · NYON
GLOBUS
Einsatzplaner:in/Workforce Management (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Département Strategic Planning-Merchandising
Stage · PLAN-LES-OUATES
ESTÉE LAUDER
la Mer Sales Development Expert 100% Switzerland / Zürich
CDI · Zürich
Publié le
25 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Chantelle Lingerie pourrait se séparer de son réseau Orcanta

Publié le
25 mai 2021

Le groupe CL est un acteur de référence du marché français de la lingerie. Propriétaire des marques Chantelle, Passionata, Chantal Thomass, Darjeeling, Livera et Femilet, il doit, comme de nombreux acteurs historiques de la mode et de la distribution, envisager différentes pistes pour faire face au contexte économique lié à la pandémie de Covid-19. Selon nos informations, l'avenir de son enseigne multimarque Orcanta, acquise en 2006 auprès du groupe Kering (alors encore nommé PPR), est étudié. L'une des options sur la table de la direction du groupe est une cession, d'après les documents consultés par FashionNetwork.com. Dans le cadre de cette quête d’un potentiel nouveau propriétaire pour Orcanta, la note publiée par l’administrateur judiciaire en charge du dossier précise qu’il s’agit d’une recherche de repreneurs ‘in bonis’ ou en plan de cession.


Boutique de Nancy - Centre commercial Saint-Sébastien


D'après le document, l’entreprise chapeautant notamment le réseau Orcanta totalise 58 points de vente (dont 57 prises à bail et 1 actif immobilier), et emploie 302 salariés. Selon les données de société.com, son chiffre d’affaires s’est établi à 31,9 millions d’euros en 2019, en chute de 24% par rapport à 2018, assorti d’une perte de 8,7 millions d’euros. Ses résultats 2020 ne sont pas encore connus, mais le contexte de la crise sanitaire porte à croire que son bilan pourrait s'être à nouveau dégradé.

Avec un positionnement milieu-haut de gamme, l’enseigne Orcanta, née en 1996, commercialise dans ses 33 boutiques et sur son e-shop les marques du groupe CL, mais aussi d’autres griffes extérieures comme Aubade, Maison Lejaby, Falke ou encore Lise Charmel.

Un plan de transformation en cours



Travaillant la refonte de son portefeuille, le groupe a lancé en 2017 le concept multimarque CL, davantage ancré dans l’air du temps et notamment appelé à se déployer à l’international. Plusieurs boutiques Orcanta en France ont depuis lors basculé sous cette nouvelle enseigne. Le format CL, récemment rebaptisé Chantelle pour miser sur la notoriété de cette marque qui se renouvelle, compte à l’heure actuelle une quinzaine d'adresses dans l’Hexagone et deux points de vente en Italie et en Pologne.

Contacté, le groupe a simplement tenu à préciser que l’enseigne "poursuit son évolution dans le cadre du plan de transformation lancé il y a maintenant deux ans et qui s'est traduit notamment par des rénovations-conversions de magasins, ainsi qu'un certain nombre de fermetures".

En 2018, le groupe CL, dont le siège est basé à Cachan dans le Val-de-Marne, revendiquait un chiffre d’affaires annuel de 400 millions d’euros, ainsi que 270 magasins en propre et 15 millions de pièces de lingerie fabriquées par an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com