×
104
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Le groupe Facebook teste les achats sur Instagram avec 20 marques

Publié le
today 19 mars 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Avec 20 annonceurs principalement issus de la mode, du luxe et de la beauté, Facebook vient de lancer outre-Atlantique le test « Checkout on Instagram », outil qui permet de mener des achats directement sur le réseau social. Directeur retail France du groupe américain, Guillaume Cavaroc nous explique la démarche, à l'occasion du salon E-commerce 1to1 qui se tient du 19 au 21 mars à Monaco.


Checkout on Instagram - Instagram


Avec comme annonceurs Nike, Adidas, Zara, H&M, Uniqlo, Oscar de la Renta et Michael Kors côté mode, ou encore Dior, Balmain, Nyx et M.A.C côté beauté, le groupe Facebook affiche une certaine confiance pour ce nouveau déploiement. Lancement qui intervient quelques mois après l'arrivée des stories commerciales sur Facebook, fort du succès rencontré au préalable par ce même outil sur Instagram, comme l'avait expliqué à FashionNetwork.com Morin Oluwole, qui dirige l'activité luxe du groupe depuis Paris.

Le groupe, par ce nouveau test marchand, entend capitaliser sur l'usage inspirationnel que les marques font désormais d'Instagram. Tout en leur offrant un moyen de limiter les risques de voir le client se détourner avant l'achat final d'un produit découvert sur Instagram.

« Arriver à créer du désir ou de l'attente reste le souci principal des annonceurs », explique Guillame Cavaroc. « A partir du moment où le client a décidé d'acheter un produit, il faut qu'il puisse le faire immédiatement : à la moindre friction, c'est là que nous le perdons. C'est pour cela que ces frictions sont la principale hantise des e-commercants. On évalue à 20 milliards d'euros les pertes dues en France à des abandons de panier causés par des problèmes de chargement ou des processus de paiement trop complexes. Toute l'idée de cette nouvelle offre que nous testons est de ramener à deux clics le nombre de 22 clics qui séparent généralement l'arrivée sur un site et la finalisation de l'achat. »

Dans les faits, les utilisateurs américains, qui utilisent quasi exclusivement Instagram via leur mobile, pourront cliquer sur le visuel d'un produit publié sur le compte d'une marque. Ils seront alors emmenés vers une page produit toujours intégrée au réseau social. Là, un bouton permettra d'acheter en un clic, données de paiement et coordonnées étant mémorisées dès la première démarche d'achat. Une approche simplifiée qui renvoie au service de Facebook permettant aux nouveaux arrivants sur un portail de s'y créer un compte un clic via leur compte Facebook.

Pour les achats menés sur Instagram, le groupe a fait le choix d'un fonctionnement à la commission, prélevant directement le montant de l'achat pour le reverser ensuite à la marque. En prenant au passage une commission couvrant les frais transactionnels, mais également l'outil de service après-vente via le service de messagerie du réseau social. 

Comme pour chaque test annoncé par Facebook, un déploiement plus large et international est dans le viseur, dans un calendrier pour l'heure non annoncé.

Racheté en 2012 par Facebook, Instagram compte à ce jour plus d'un milliard d'utilisateurs. Ses stories sont utilisées quotidiennement par plus de 400 000 personnes. Un canal dont les marques font un usage toujours plus croissant dans leurs campagnes. Notamment pour toucher les fameux « millennials ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com