×
202
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
SIDLER SA
Store Manager / Luxury Company / Lucerne
CDI · LUCERNE
Par
Les echos
Publié le
22 oct. 2008
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le lin mise sur le développement durable

Par
Les echos
Publié le
22 oct. 2008


Echantillons de lin
Al Gore, Bono, Stella McCartney et Nicolas Hulot invités vedettes du prochain congrès du CELC ? La présence de ces porte-drapeaux du développement durable n'aurait rien d'incongru au rendez-vous annuel des professionnels du lin, estime sa secrétaire générale, Marie-Emmanuelle Belzung.

Venue de l'univers de la mode - elle a coordonné les actions de la Fédération française du prêt-à-porter en faveur de l'exportation -, cette jeune femme énergique a notamment pour mission de rendre le lin désirable et « aspirationnel » auprès du grand public. Et la défense de la planète lui offre un bon angle d'attaque.

S'épanouissant sous les climats océaniques du nord de l'Europe, la plante ne nécessite pas d'apport supplémentaire en eau et n'a nul besoin de pesticide. Les quantités d'engrais entrant dans sa culture sont dix fois inférieures à celles des autres. Alors pourquoi y a t-il encore si peu de lin bio ?

Cela tient à son rythme d'assolement tous les six ou sept ans en alternance avec céréales, légumineuses et primeurs. Passer au bio obligerait à le faire pour l'ensemble de ces cultures, or ni la distribution ni les agriculteurs n'y sont prêts.

Marie-Emmanuelle compte néanmoins mieux communiquer sur les atouts écologiques du lin à la faveur d'opérations de promotion en partenariat avec les grands distributeurs comme Etam, Cyrillus et les grands magasins italiens Coin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Les Echos