Le micro-sac de Jacquemus déclenche un grand débat chez les fashionistas

(AFP) - Jamais un accessoire aussi petit n'aura fait autant de bruit dans le milieu de la mode parisienne : le micro-sac de la marque française Jacquemus suscite un débat passionné entre les fashionistas.



L'accessoire présenté pendant la Fashion Week est la version encore plus petite du sac « Chiquito », vendu à 535 dollars (470 euros), et qu'avaient porté des personnalités parmi les plus influentes de la mode, dont Rihanna, Kim Kardashian et Kendall Jenner.

Mais si « Chiquito », comme son nom l'indique, était déjà petit, la nouvelle version conçue par le jeune styliste français Simon Porte Jacquemus est tellement minuscule qu'il n'y a même pas de place pour le logo. 

Avec ses 5,2 cm de long et 8,7 cm de haut (avec la poignée), il ne peut contenir que la lettre J du logo Jacquemus. Il se porte accroché à un doigt. Que peut-on mettre à l'intérieur ? Certains internautes suggèrent un Tic-Tac, un cheveu de Jude Law ou quelque chose d'aussi abstrait que leur « patience ».

Le prix et les modalités de vente de ce micro-sac n'ont pas encore été annoncés.

Le vif débat qui a lieu sur les réseaux sociaux -où certains saluent l'indéniable originalité de ce sac, quand d'autres critiquent l'idée de dépenser plusieurs centaines d'euros pour un objet aussi inutile-, est déjà en soit un facteur de succès pour le styliste à l'origine de cette création.

Simon Porte Jacquemus, 29 ans, star montante de la mode présent à la Fashion Week Paris depuis 2012, est également connu pour ses accessoires extra-larges, tels que des sacs à main et autres chapeaux de paille, et pour son style inspiré du sud de la France, dont il est originaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Luxe - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER