Le multimarque Archive 18-20 se renforce avec sa propre marque et son e-shop

Avec son nouveau rôle d’acheteuse, Séverine Lahyani a fait radicalement évoluer la marque de prêt-à-porter masculin Ly Adams, qu’elle avait créée en 2013. En 2017, la designer a ouvert dans le quartier du Marais à Paris, rue des Archives, le concept-store Archive 18-20. Cet espace de 450 mètres carrés, qui propose un vestiaire haut de gamme ainsi qu'un café-restaurant avec 30 couverts, l’a en effet amenée à repenser son activité.


Séverine Lahyani dans son stand au Pitti Uomo - FNW ph Dominique Muret

A partir de la collection automne-hiver 2018/19, sa griffe Ly Adams est ainsi rebaptisée Archive 18-20 et son offre profondément remodelée. Auparavant surtout axée sur une mode intemporelle et une palette basique, la ligne est devenue plus visuelle et colorée. Elle est disponible depuis ce mois de juillet dans la boutique.

Le nombre de modèles proposés a été réduit. En revanche, ont été multipliées les capsules de monoproduits, déclinées en davantage de couleurs, d’imprimés et de motifs : de l’outerwear aux sweat-shirts en passant par les chemises, avec pour l'été prochain une réédition d’imprimés vintage rachetés par Séverine Lahyani. Ces dernières sont vendues autour de 170 euros, les pantalons autour de 200 euros, les vestes et blousons dans les 330 euros et les trenchs de 450 à 700 euros.

« Avec la boutique, je suis devenue aussi acheteuse. Forcément, cela a influencé ma façon de faire la collection avec plus de coups de cœur. Je raisonne désormais davantage avec le merchandising. Il y a une prise de parole plus forte, j’ai retravaillé notamment la direction artistique de la marque », confie la styliste-entrepreneure de 45 ans, qui a dévoilé sa collection pour le printemps-été 2019 au dernier salon de mode masculine Pitti Uomo à Florence, en juin.


L'un des modèles Archive 18-20 de la collection printemps-été 2019 - FNW ph Dominique Muret

Aujourd’hui, la ligne de prêt-à-porter est distribuée dans une vingtaine de multimarques, en particulier à L’Exception, chez Le 66 sur les Champs-Elysées et au Printemps Haussmann via un corner. « Ça commence à bien marcher à l’international, surtout en Asie, au Japon et en Corée du Sud. Depuis l’ouverture de la boutique, les ventes ont augmenté de 30 % », se réjouit Séverine Lahyani, qui vient par ailleurs de lancer l’e-shop de son concept-store, archive1820.com.

Dans son espace, elle propose aussi bien « les marques qui défilent » que des labels plus jeunes. On y trouve ainsi Marni, Comme des Garçons, Adidas Y-3, Damir Doma, Stone Island et A.P.C., pour en citer quelques-unes, mais aussi un vaste choix de sneakers, sacs, bijoux et lunettes. L’idée est de « travailler par famille de produits, car cela doit être lisible », conclut-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER