×
Par
AFP
Publié le
3 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le secrétaire américain au Trésor promet aux PME que l'aide va couler à flots

Par
AFP
Publié le
3 avr. 2020

Le 3 avril 2020 (AFP)- Le secrétaire américain au Trésor a promis jeudi aux petites et moyennes entreprises que l'aide financière promise dans le gigantesque plan de relance de la première économie du monde coulera à flots dès vendredi.


Le secrétaire d'Etat au Trésor Steven Mnuchin, le 2 avril à la Maison Blanche. - AFP


"Ce sera prêt à démarrer demain (...) vous aurez l'argent et vous l'aurez le même jour", a promis Steven Mnuchin, invité jeudi du point de presse quotidien de Donald Trump, consacré à l'épidémie de Covid-19.

"Cela va démarrer mais cela ne veut pas dire que tout le monde pourra avoir son prêt dès demain", a mis en garde M. Mnuchin, des centaines de milliers d'entreprises pouvant potentiellement bénéficier de cette aide.

Les entreprises de 500 employés ou moins doivent pouvoir avoir accès aux 350 milliards de dollars promis dans le plan d'aide de 2.200 milliards adopté par le Congrès.

Si l'on en croit l'administration Trump, il suffira de remplir un formulaire très simple pour demander un prêt à une banque et le tour sera joué.
Le Trésor garantit le prêt de la banque et l'effacera si l'entreprise garde ses employés ou réembauche ceux qu'elle aurait éventuellement déjà licenciés.

"Nous voulons que vous ayez une entreprise qui soit prête à redémarrer rapidement quand le moment approprié sera venu", a souligné M. Mnuchin, rappelant que jamais l'économie américaine - en bonne santé avant l'épidémie - n'avait connu un coup d'arrêt aussi brutal.


Demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis. - AFP



Mais jeudi soir, les échos de groupes bancaires se plaignant de ne pas avoir assez d'informations pour pouvoir exécuter le plan d'aide du gouvernement, se multipliaient.

Ainsi, sur le site internet de la plus grande banque des Etats-Unis, JPMorganChase, on pouvait lire : "Les institutions financières comme la nôtre attendent toujours les instructions de l'Agence des PME et du Trésor. Par conséquent, Chase ne sera probablement pas en mesure de commencer à accepter les demandes vendredi 3 avril."

M. Mnuchin s'est voulu rassurant, affirmant avoir parlé aux principaux dirigeants de banques américaines. Il a aussi promis que les virements d'argent aux ménages allaient démarrer d'ici deux semaines, contre trois estimées précédemment. Selon ce volet du plan de relance, une famille de 4 personnes devrait ainsi toucher 3.000 dollars.

Avant que le nouveau coronavirus ne se répande aux Etats-Unis et ne mette à l'arrêt des pans entiers de l'industrie, en particulier dans les services comme la restauration, l'économie du pays était robuste. Le taux de chômage était ainsi de seulement 3,5% en février, au plus bas depuis 50 ans. Mais en 15 jours ce sont près de 10 millions de personnes qui ont fait leur première demande d'allocation chômage, selon les chiffres publiés jeudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.