×
101
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Le styliste Marcelo Burlon lance sa griffe

Publié le
today 3 janv. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En 2013, les stylistes font leur coming-out. Longtemps habitués à opérer dans l’ombre des grandes maisons et à l’abri du grand public, ils sont désormais nombreux à sortir de l’anonymat. Aidés par une solide réputation et l'influence des réseaux sociaux, ils inscrivent désormais leurs noms jusque sur les étiquettes des vêtements. Dernier exemple en date, Marcelo Burlon, styliste magazine et publicité, fondateur de Rodeo Magazine et consultant, notamment pour Riccardo Tisci chez Givenchy.

La top Lea T, égérie et muse de Marcelo Burlon (à droite).


Originaire de Patagonie, ce Milanais d’adoption vient de lancer County of Milan, sa propre ligne de t-shirts mixtes, auprès de 190 points de vente internationaux. Harvey Nichols, Lane Crawford, Opening Ceremony et The Webster ont tous signé. Avec pour muse et égérie la désormais célèbre Lea T, County of Milan mise entièrement sur une communication par réseaux sociaux via les profils personnels de Marcelo Burlon. C’est d’ailleurs lui qui pose avec sa muse sur le lookbook de County of Milan, dont la prochaine collection arrivera dans cinq multimarques français en février 2013, dont Spree à Paris (XVIIIe).

Ce mode opératoire moderne a été emprunté avec succès par Nicola Formichettifashion director d'Uniqlo et de feu Vogue Hommes Japan, DA de Mugler et Lady Gaga – pour lancer sa marque d'accessoires ludiques, Nicopanda, autour d’une mascotte à son effigie croisée avec celle de l’animal symbole de la Chine. Les 175 000 followers du styliste suivent le projet pas à pas sur Instagram, Twitter et nicolaspopupshop.com, la plateforme dédiée à la marque.

Catherine Baba (à gauche) a aussi lancé une collection pour Nouvelle Affaire à Paris.


La France n’échappe pas à la tendance puisque Catherine Baba, fantasque styliste australienne et illustre oiseau de nuit parisien, a imaginé pour l'été prochain une collection de prêt-à-porter et accessoires pour Nouvelle Affaire, le concept-store du créateur Pascal Humbert, rue Debelleyme à Paris.

En Italie, après avoir invité l’éditeur britannique Jefferson Hack (Another Magazine et Dazed & Confused) à créer sa capsule de chaussures pour Tod’s, le groupe de Diego Della Valle s’est adressé à la styliste anglaise Katie Grand pour l’été 2013. Figure essentielle et ultra crédible de la sphère luxe, la rédactrice en chef du magazine Love et styliste attitrée des défilés Vuitton a lancé cette année à Milan la ligne "Katie Grand loves Hogan", histoire de rendre plus mode la marque "motarde" du groupe Tod’s.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com