Leje, nouvelle griffe masculine aux lignes architecturales à suivre

Le curriculum vitæ des créateurs de Leje, nouvelle marque masculine placée luxe accessible, attire forcément l’attention. A sa tête, un duo composé d'un côté de Yangmo Je, designer originaire de Corée du Sud, étudiant rêvant d’être historien formé au Studio Berçot à Paris et ancien assistant styliste au studio pour hommes de Balmain. De l'autre côté, Juhyeong Kang, trompettiste et artiste, lui aussi originaire de Corée, inspiré par Dior époque John Galliano, passé chez Esmod puis styliste auprès de la presse mode.


Silhouette Leje automne-hiver 2019/20. DR DREnsemble, ils ont monté à Paris fin 2017 la griffe Leje, «une référence au pronom personnel et à l’ego» et «une garde-robe pensée pour les hommes qui associe le drapé tr DREnsemble, ils ont monté à Paris fin 2017 la griffe Leje, «une référence au pronom personnel et à l’ego» et «une garde-robe pensée pour les hommes qui associe le drapé tr - DR
Ensemble, ils ont monté à Paris fin 2017 la griffe Leje, «une référence au pronom personnel et à l’ego» et «une garde-robe pensée pour les hommes qui associe le drapé tr

Ensemble, ils ont monté à Paris fin 2017 la griffe Leje, « une référence au pronom personnel et à l’ego » et « une garde-robe pensée pour les hommes qui associe le drapé traditionnel français à des détails élégants et stylés, et à des matières sensuelles », expliquent les créateurs.
 
Repérés avec leur première collection par Opening Ceremony puis par Harvey Nichols à Hong-Kong, les créateurs rêvent aujourd’hui d’Europe. Leur troisième collection inspirée par le constructivisme soviétique s’amuse des lignes architecturales et structure de nouveaux volumes. 
 
Installés à Paris depuis 2011, « la ville qui nous inspire le plus, celle où les créateurs que nous admirons sont, et celle où nous rêvions de lancer notre marque  », les deux créateurs ont présenté leur marque via leur showroom pendant la dernière Fashion Week masculine, et devraient organiser leur première présentation lors des prochaines saisons.


Silhouette Leje automne-hiver 2019/20

« Avec le succès de nos ventes chez Opening Ceremony et Harvey Nichols, nous avons pu rencontrer de nouveaux acheteurs du Japon et d’Italie, et nous poursuivons la construction de notre image de marque, celle d’une nouvelle élégance. Notre ambition est désormais de participer officiellement à la Fashion Week parisienne et de figurer comme membre de la fédération ».
 
Lancée comme maison indépendante, Leje fabrique ses collections en France et en Corée du Sud, et propose ses créations entre 300 et 400 euros pour les tee-shirts et pantalons, et entre 600 et 1 000 euros pour les manteaux. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER