×
Publié le
3 nov. 2004
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les 4ème Sommets du Luxe et de la Création : penser le luxe de demain

Publié le
3 nov. 2004

En passant de l’artisanat à l’industrialisation puis à la mondialisation en moins de 20 ans, le secteur du Luxe a réalisé simultanément sa révolution industrielle et celle de sa distribution. Son chiffre d’affaires est estimé à près de 200 milliards de dollars et sa concentration s’est accomplie de manière spectaculaire avec la constitution de très grands groupes mondiaux (LVMH, PPR, Richemont, Hermès) et la consolidation de « maisons » qui se sont rénovées en affirmant leur personnalité et leur veine créative. 2004 est une année charnière, une ligne de crête où l’on peut admirer le dynamisme engendré par les 20 conquérantes et pressentir cet avenir dans lequel nous sommes déjà entrés. Après vingt ans de bouleversements, où industrialisation, concentration et mondialisation ont agité le secteur, et après la dépression économique liée au 11 septembre et au SRAS, les Sommets du Luxe et de la Création proposent, au cours d’une journée exceptionnelle, de prendre de la distance avec le quotidien et de penser le luxe de demain.

Jacques Carles & Sophie Rheims pdt et vice pdt du Sommet
La Rencontre annuelle internationale du Sommet du luxe et de la création est née de la volonté de créer un lieu d'échanges et d'expression ouvert, sans aucun cloisonnement entre les différents métiers du luxe. Elle a pour vocation d’apporter une contribution ambitieuse à la rencontre fertile entre le foisonnement créatif et les aspirations nouvelles à l'égard du luxe. Plaçant l'invention et l'inspiration au cœur de ses débats, elle met en scène le luxe comme source de progrès et d'exigence, univers de valorisation du savoir-faire et des technologies de pointe dans tous les domaines qui participent à la création de la beauté et de la rareté. Réunissant chercheurs, artistes, entrepreneurs, journalistes, sociologues, stratèges et créateurs, les Sommets du Luxe et de la Création ont pour ambition d’apporter une contribution féconde à la réflexion stratégique des acteurs du monde de l’excellence et du prestige. Pour ce nouvel opus, les participants s’interrogeront sur l’avenir du secteur autour de deux grands thèmes et de quatre débats animés par des intervenants de renom.
Eymeric François lauréat 2003 du talent de l’Audace
La première partie de la journée, intitulée "Les empreintes du futur’", sera consacrée à des témoignages, des analyses et des discussions afin de dresser un premier bilan prospectif. "Le luxe d’hier et d’aujourd’hui" s’attachera, avec des personnalités comme Jérôme Clément, le président d’Arte, François Russo, le co-gérant de l’agence d’Andrée Putman ou Oswald Boateng, le nouveau directeur artistique du prêt-à-porter de Givenchy, à définir la place des produits et services du luxe face à l’évolution des codes et des valeurs des sociétés. "Luxe, croissance et création’’ se penchera ensuite sur les fondements du secteur, écartelé entre histoire séculaire, innovation, création, stratégie de groupe et tradition artisanale, avec notamment les contributions de la présidente de Thierry Mugler Parfums, Vera Strubi, du grand chef Michel Bras ou encore de Benjamin Comar, directeur général adjoint de St Dupont. L'après-midi, les débats décrypteront "Les chemins de l’avenir" à travers deux nouvelles séances de réflexions prospectives. "L’avenir au vent du monde" traitera de l’importance des pays émergents comme la Chine, l’Inde ou l’Europe de l’Est, à la fois terres de consommation mais aussi de création. "Les 20 surprenantes" proposeront de dessiner les grandes lignes de l’évolution du secteur dans les vingt prochaines années. La joaillière Solange Azagury Partridge, l’architecte d’intérieur Bruno Moinard, le président de la Fédération du Prêt-à-Porter Jean-Pierre Mocho, l’ancien Ministre des Affaires Etrangères et administrateur de LVMH Hubert Vedrine, ainsi que l’écrivain et cofondateur de l’Institut Supérieur de Marketing du Luxe Jean Castarède, animeront de leurs réflexions ces deux nouveaux débats. Mais les Sommets du luxe et de la Création ne se limitent pas à un espace de réflexion, il s’agit également d’une grande cérémonie, qui chaque année récompense les meilleurs créateurs du moment. A travers neuf catégories pluridisciplinaires qui mettent en avant les grandes valeurs du luxe (l’audace, le bien-être, l’élégance, l’harmonie, l’originalité, l’innovation, l’invention, la séduction et la rareté) un jury, composé de grands noms du prestige et de l’excellence, célèbrera ses nouveaux talents lors d’une soirée de gala à l’hôtel Intercontinental. Les lauréats se verront remettre à cette occasion un trophée réalisé par la sculptrice Hedva Ser. Thomas Hermann

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com