×
96
Fashion Jobs

Les professionnels de la couture reçus par la ministre du Commerce extérieur

Par
AFP
Publié le
today 18 mai 2006
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PARS, 18 mai 2006 (AFP) - La ministre déléguée au Commerce extérieur, Christine Lagarde, a examiné mercredi avec les professionnels de la haute couture et les créateurs du prêt-à-porter de luxe les moyens de développer l'attractivité de Paris en matière de salons et événements de mode, a-t-on appris jeudi auprès du ministère.


Christine Lagarde - Photo : Jean Pierre Muller/AFP

Mme Lagarde a reçu notamment le président de la Chambre syndicale de la haute couture Didier Grumbach, le directeur général de l'Institut français de la Mode Pascal Morand, les créateurs Jean-Charles de Castelbajac et Dominique Sirop, le directeur général des maisons Castelbajac et Ungaro, Donald Potard, et le président de Chloé, Ralph Toledano.

Mme Lagarde a estimé que Paris et plus globalement l'Ile-de-France pourraient faire beaucoup mieux pour accueillir les étrangers qui viennent en France par exemple pour la semaine de présentation des collections. Elle a exprimé son intention de réunir tous les professionels concernés, au-delà du milieu de la mode, et de "proposer à chacun des dispositifs concrets rapidement", a-t-on indiqué au ministère. Une réunion élargie pourrait se tenir fin juin.

Les deux tiers du chiffre d'affaires de la haute couture ont été réalisés à l'exportation en 2005, rappelle-t-on au ministère.

Les participants ont évoqué par ailleurs les dossiers des licences, de la contrefaçon et de la propriété intellectuelle dans le monde, en particulier le problème de la protection des dessins et des modèles aux Etats-Unis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.