×
182
Fashion Jobs
AESOP
Retail Consultant (M/W/D)| Teilzeit | Aesop Spalenberg, Basel
CDI · Basel
AESOP
Retail Consultant (M/W/D)| Teilzeit (40-60%) | Zürich Signature Stores
CDI · Zürich
AESOP
Retail Consultant (M/W/D) | Teilzeit (40-60%) | Bern Signature Stores
CDI · Bern
MAMMUT
Head of Design (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Purchasing Specialist Hardware / Footwear (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Corporate Strategy Manager (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
IT Project Manager Ecom/Omnichannel (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Commercial Lead E-Commerce (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
MAMMUT
Senior Buyer Apparel (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
SKECHERS
Retail International E-Commerce Coordinator (M/W/D, ft, Permanent)
CDI · CHAM
ON RUNNING
Service Desk IT Specialist
CDI · ZURICH
AESOP
Retail Consultant (M/W/D) | 40%
CDI · Zürich
ETAM LINGERIE
Sales Assistant - 22h Morges Boutique
CDI · MORGES
ETAM LINGERIE
Sales Assistant - 8h Morges Boutique
CDI · MORGES
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Mitarbeiter im Verkauf (50%- 70%)
CDI · ZURIGO
ETAM LINGERIE
Verkäufer 50% Etam Boutique Berne
CDI · BERNE
ETAM LINGERIE
Store Manager - Marin Centre
CDI · LA TÈNE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Filialleiter/in (100%)
CDI · BERNA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Damenmode (W/M/D)
CDI · WALLISELLEN
GLOBUS
Verkaufsberater:in Damenmode (W/M/D)
CDI · WALLISELLEN
MAMMUT
Creative Lead (M/W/D, 80-100%)
CDI · SEON
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur(se) - 30h - CDI - Lausanne H/F
CDI · LAUSANNE
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les résultats de JD Sports au beau fixe grâce au Royaume-Uni et aux États-Unis

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 juin 2022

JD Sports Fashion a annoncé mercredi des résultats solides pour l'exercice clos le 29 janvier. Son chiffre d'affaires est passé de 6,167 à 8,563 milliards de livres (de 7,187 à 9,981 milliards d'euros) et sa marge brute est remontée de 48% à 49,1%.


JD Sports


Le bénéfice avant impôt et éléments exceptionnels a atteint 947,2 millions de livres (1,103 millions d'euros), soit plus du double des 421,3 millions de livres (490,8 millions d'euros) de l'exercice précédent. Il a également plus que doublé par rapport aux 438,8 millions de livres engrangés au cours de la période achevée le 1er février 2020, son dernier exercice complet avant la pandémie. JD précise que son segment outdoor a renoué avec la rentabilité.

La présidente par intérim, Helen Ashton, affirme que l'entreprise a été "particulièrement stimulée" par les bons résultats obtenus en Amérique du Nord. 

La dirigeante a fait savoir par ailleurs que le processus de recrutement du prochain PDG est en cours "et qu'un certain nombre de candidats de grande qualité passent actuellement les étapes de sélection, certains n'ayant fait connaître leur intérêt pour le poste que récemment". Le processus de recrutement d'un nouveau président non exécutif se poursuit égal

Un premier semestre "particulièrement difficile" en France



Au cours du dernier exercice, la société a enregistré de solides performances au sein des chaînes de magasins Sports Fashion au Royaume-Uni, en Irlande et en Amérique du Nord en particulier, tandis que ses performances en l'Europe et en Asie-Pacifique ont été plus faibles.

Au Royaume-Uni et en République d'Irlande — où la chaîne JD Sports occupe une part de marché importante — le bénéfice avant impôt et éléments exceptionnels a augmenté à 471,2 millions de livres (548,8 millions d'euros), contre 262,7 millions de livres en 2021 et 288,5 millions de livres en 2020, "grâce aux bonnes ventes en ligne au premier trimestre, pendant la fermeture temporaire des magasins, combinées à une forte demande après leur réouverture".

En Amérique du Nord, son bénéfice avant impôt et éléments exceptionnels est passé à 343 millions de livres (399,6 millions d'euros), contre 171,9 millions de livres en 2021 et 94,2 millions de livres en 2020. Ce chiffre inclut 57,3 millions de livres pour Shoe Palace et 50,6 millions de livres pour DTLR. Toutes les sociétés du groupe ont "su tirer parti des conditions commerciales favorables offertes par le deuxième cycle de mesures de relance budgétaire du gouvernement fédéral américain".

Mais en Europe, la pandémie et la disparition des échanges commerciaux sans droits de douane et sans restrictions avec l'Union européenne "se sont combinées pour créer un environnement opérationnel délicat". Le premier semestre de l'année a été "particulièrement difficile" en France, en Belgique, au Portugal, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Dans la région Asie-Pacifique, les restrictions sanitaires ont eu un impact significatif sur tous les marchés. Si tous les magasins ont fonctionné au dernier trimestre, la fréquentation a été inférieure aux niveaux d'avant la pandémie. C'est en Australie que la fréquentation a été la plus proche de la normale et, combinée à un taux de conversion élevé, elle s'est traduite par une croissance du chiffre d'affaires des magasins à périmètre constant au quatrième trimestre (par rapport à 2019) d'environ 20%.

Focus mode



Pour ce qui concerne ses gammes hors sportswear au Royaume-Uni, JD a attiré et fidélisé une nouvelle clientèle en ligne et, depuis la réouverture des magasins, les tendances ont été globalement similaires à celles du groupe dans son ensemble, grâce à l'importante demande refoulée qui a permis aux ventes de dépasser la période pré-pandémique. La fréquentation a ralenti par la suite, même si le taux de conversion élevé a permis aux magasins Tessuti et Scotts de rester performants.

La société continue d'investir dans ses magasins et ses sites de vente en ligne, et prévoit l'ouverture d'un nouveau flagship Tessuti à Liverpool. Les revenus en ligne de Mainline Menswear ont augmenté de plus de 75% par rapport aux niveaux pré-pandémiques. 

La société devrait par ailleurs fermer certains de ses magasins haut de gamme Choice et les rouvrir dans de nouveaux espaces plus grands sous le nom de Giulio. Cette décision n'a pas encore été confirmée par l'entreprise, qui a racheté l'enseigne Giulio en 2019 après avoir pris le contrôle de Choice un an plus tôt.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com