×
132
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Key Account Manager Menswear (M/F/D) 100%
CDI · Zug
ZADIG & VOLTAIRE
Store Manager - 100% - Globus Basel
CDI · BÂLE
SKECHERS RETAIL SWITZERLAND
Responsable de Boutique
CDI · LAUSANNE
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 60 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Store in Mels (Ekz: Pizolcenter)
CDI · MELS
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESTÉE LAUDER
Senior Mps Planner
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Project Engineer Building Infrastructure
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Customer Service Cluster Lead
CDI · Wollerau
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 40 % Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Denim Store in Mels (Ekz: Pizol Center)
CDI · MELS
LA PERLA
Luxury Sales Associate
CDI · ZÚRICH
ZOÉ DROCOURT GMBH
(Senior) Sales Consultant (m/f/x)
CDI · ZURICH
BENEFIT COSMETICS
Conseiller/ Esthéticien H/F
CDD · VEVEY
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W), 60 - 80%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Store Manager (M/W 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Geneva
FOOT LOCKER
Collaborateur/Collaboratrice Chargé Des Ventes
CDI · Lausanne
ESTÉE LAUDER
Earned / Owned Media Executive Switzerland (6 Months Contract)
CDD · Zürich
Par
Reuters API
Publié le
18 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les téléchargements de TikTok et WeChat bloqués aux Etats-Unis dès dimanche

Par
Reuters API
Publié le
18 sept. 2020

Le département américain du Commerce a annoncé vendredi que les téléchargements des applications chinoises TikTok et WeChat, considérées comme une menace pour la sécurité des Etats-Unis, seraient bloqués à compter de dimanche.


Reuters


Ce blocage pourrait toutefois être levé par le président américain, Donald Trump, si la vente des activités américaines de TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, était conclue avant l’entrée en vigueur de la nouvelle ordonnance, ont déclaré des responsables du département du Commerce.

ByteDance est en discussion avec plusieurs groupes, dont Oracle, afin de créer une nouvelle société qui abriterait ses activités américaines et permettrait d’apaiser les craintes de Washington qui soupçonne l’application de partage de vidéos de transférer les données de quelque 100 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis aux autorités chinoises.

Selon le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, qui s’exprimait sur Fox Business Network, même en cas de blocage des téléchargements de TikTok, ByteDance sera toujours en mesure de conclure un accord avec un éventuel acquéreur jusqu’au 12 novembre.

Pour le département américain du Commerce, il s’agit avant tout de “protéger les utilisateurs aux Etats-Unis en bloquant l’accès à ces applications et en réduisant considérablement leurs fonctionnalités”.
L’action Oracle reculait de 1,6% en avant-Bourse à Wall Street.

Le département américain du Commerce va demander à Apple et Alphabet, la maison mère de Google, de retirer les deux applications de leurs boutiques en ligne aux Etats-Unis.
Apple et Google n’ont fait aucun commentaire dans l’immédiat.

Les entreprises américaines pourront continuer à utiliser la messagerie WeChat, propriété du groupe chinois Tencent Holdings en dehors des Etats-Unis. Cette messagerie, parfois intégrée à d’autres applications, est notamment utilisée par Walmart et Starbucks.

Les autres applications de Tencent ne sont pas concernées par cette nouvelle ordonnance. Le blocage des téléchargements de TikTok et WeChat ne s’applique qu’aux Etats-Unis.

Version française Nicolas Delame et Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot
 

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.