×
118
Fashion Jobs

Les touristes américains stimulent le commerce en Europe, quand les dépenses des Chinois ralentissent

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 8 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si les États-Unis s'inquiètent des risques de récession intérieure, les consommateurs américains en voyage contribuent à stimuler le marché européen de la vente au détail. Au deuxième trimestre 2019, ces derniers se sont imposés comme la clientèle internationale à la croissance la plus forte sur le Vieux Continent.


Evolution du score indiciel par région - Planet Shopper Index


C'est ce qu'indique une récente étude Planet Shopper Index (PSI), publiée par un spécialiste des paiements hors taxes, qui combine les ventes au détail et les données économiques pour classer les 25 pays européens les plus actifs en matière de commerce international.

Ce sont les Américains qui ont enregistré la plus forte progression, se classant au deuxième rang des pays les plus attractifs pour les commerçants européens derrière la Chine. En d'autres mots, les craintes imminentes d'une récession du secteur manufacturier américain et la menace croissante d'une guerre commerciale avec la Chine n'affectent pas leurs dépenses à l'étranger, d'autant plus que le dollar reste fort contre l'euro et la livre.

Et c'est vraiment important pour les marques de luxe, en particulier celles du secteur de la mode et de la beauté, car elles sont parmi les principales bénéficiaires des dépenses touristiques en Europe.


Les scores indiciels supérieurs à 100 indiquent les marchés où les touristes ont un pouvoir d’achat supérieur à celui des autres localisations.Les scores indiciels inférieurs à 100 indiquent les marchés où les touristes ont un pouvoir d’achat moins élevé. - Planet Shopper Index


"Les ventes détaxées à travers l’Europe auprès d’acheteurs américains ont enregistré chaque mois une croissance à deux chiffres depuis le début de 2019", note le rapport.

Mais les Américains ne sont pas la seule clientèle attirée par les produits européens. Comme susmentionné, ils se classent toujours derrière les Chinois. Selon Planet Shopper Index (PSI), les économies émergentes d'Asie-Pacifique (APAC) entraînent une diversification de la clientèle sur les marchés européens, où les dépenses des consommateurs indiens, philippins, thaïlandais et indonésiens ont considérablement augmenté.

La Chine est peut-être encore en tête, mais ses dépenses ont ralenti, tout comme celles des touristes russes. La croissance des États-Unis et de l'APAC a permis au score indiciel moyen des 25 nations non européennes dépensant le plus d'argent en Europe d'augmenter de trois points, à 98. 

La Thaïlande a vu son score indiciel augmenter de 7 points par rapport au trimestre précédent, et les Philippines et l'Indonésie ont progressé respectivement de 4 et 3 points. Mais c'est l'Inde qui a connu la croissance la plus rapide sur les quatre pays, avec une hausse de 8 points.

(avec la rédaction France)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com