×
Publié le
22 août 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Libre-échange transpacifique : Obama tente de sauver l’accord

Publié le
22 août 2016

Alors que l’accord de libre-échange transpacifique (TPP) est lourdement critiqué par Donald Trump, mais aussi Hillary Clinton, le président américain a renouvelé son soutien au texte, tentant d’invalider les arguments des candidats à l’élection présidentielle. 

Barack obama - AFP


« Je pense que j’ai un meilleur argument. Et j’ai déjà exprimé cet argument avant. Je le dis à nouveau : nous faisons partie d’une économie globalisée. Et nous ne pouvons pas inverser cela », a ainsi lâché Barack Obama à l’occasion d’une conférence de presse donnée à la Maison Blanche. Le président a une nouvelle fois présenté l’accord comme une arme contre le rouleau compresseur chinois, Pékin étant exclu de l’accord.
 
A l’heure où l’accord transatlantique avec l’Union européenne semble se noyer dans les limbes diplomatiques, le TPP a lui été signé en février par 12 pays, à l’issue de cinq ans de négociations. Si Donald Trump a de longue date attaqué cet accord, Hillary Clinton a surpris la semaine passée, indiquant qu’elle ne ratifierait pas le texte si elle devenait l’occupante de la Maison Blanche.

« Aucun accord n’est parfait, et c’est certainement le cas avec le TPP », expliquait en février Jeff Price, le directeur du National Council of Textile Organisation (NTCO). « Il y a eu des compromis difficiles que nous, fabricants américains, avons dû prendre en compte au cours de ce processus, comme c’est le cas avec toute négociation compliquée. Néanmoins, cet accord est très solide quant aux éléments essentiels qui régissent le commerce du textile. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com