Liquidation judiciaire de la société textile Décathalo (54 emplois/Tarn)

CASTRES (Tarn), 23 sept 2005 (AFP) -Le tribunal de commerce de Castres a prononcé vendredi la liquidation judiciaire de la société Décathalo, spécialisée dans la production de tissus haut de gamme féminin, provoquant la suppression de 54 emplois.

Le tribunal a autorisé la société, qui possèdent deux unités basées à Castres et Labastide-Rouairoux, à poursuivre son activité pendant un mois.

Après un bilan négatif de 3,5 millions d'euros à l'exercice 2003, l'entreprise avait cependant réussi à réduire le déficit à 1,5 million l'année suivante.

En dépôt de bilan depuis janvier, Décathalo, qui a réalisé un chiffre d'affaire de 8,5 millions d'euros en 2004, a vu son carnet de commandes réduit de moitié depuis le début de l'année.

"C'est toute l'industrie textile de Midi-Pyrénées qui est malade face à la concurrence chinoise", a reconnu Marcel Belloc, directeur général de l'entreprise dont il était l'un des deux repreneurs après le désengagement des Chargeurs en fin 2003.

Décathalo, ancienne filiale du groupe Chargeurs spécialisée dans des tissus de type cardé, a compté jusqu'à 220 salariés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER