×
127
Fashion Jobs
Publié le
28 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré les vents contraires, Puma réalise une forte progression au premier trimestre

Publié le
28 avr. 2021

L'équipementier sportif allemand a fait état mercredi d'un bond de 26% de ses ventes au premier trimestre malgré un contexte peu favorable marqué par la poursuite des confinements sanitaires, des problèmes d'approvisionnement et des appels au boycott en Chine liés à la situation de la minorité Ouïghours au Xinjiang.


En enrôlant Neymar, Puma fait coup double dans le football, mais aussi dans l'e-sport. Le 10 mai, la star sera sur Twitch pour le lancement, avec le jeu Fornite de « Neymar Jr. X PUMA Crazy Playground » - PUMA


En mars, plusieurs marques de prêt-à-porter occidentales comme Puma et son rival Nike ont été sous le feu des critiques en Chine après des commentaires évoquant leur approvisionnement en coton dans cette région et les allégations de travail forcé. Pour autant, la marque a semble-t-il su traverser ces turbulences.

Les ventes de Puma pour le trimestre s'établissent à 1,549 milliard d'euros. Une progression importante même par rapport au premier trimestre 2019. Son résultat opérationnel a plus que doublé à 154 millions d'euros et son bénéfice net a presque triplé à 109 millions d'euros. Ces chiffres dépassent les estimations des analystes.



Au premier trimestre, les ventes de Puma dans la région Asie-Pacifique ont bondi de 29%, menées par la Grande Chine. L'équipementier a cependant souligné que "les récentes tensions politiques sur les marchés clés" conduisaient à une incertitude accrue dans le secteur.

Le groupe fait aussi toujours face aux conséquences de la pandémie de coronavirus. En Europe et en Amérique latine, environ 30% des magasins vendant les produits de la marque sont toujours fermés, alors que de nouvelles restrictions sont récemment entrées en vigueur dans d'autres régions comme l'Inde ou le Canada.

Sur son premier trimestre, la marque a vu ses ventes enregistrer des progressions à deux chiffres sur toutes ses principales zones géographiques. La zone Amériques, bénéficiant du regain d'activité de l'Amérique du Nord, affiche une progression de 38,5% de ses ventes. L'Europe, malgré les fermetures de magasins en particulier en France et en Allemagne, voit ses ventes augmenter de 14%. Le groupe souligne la dynamique du running et de sa catégorie training qui tirent les ventes de chaussures et de vêtements (+27%). Les accessoires se cantonnent à une hausse de 19,4%.

Bond de 75% des ventes e-commerce



Alors que les ventes en gros ont progressé de 24,3% sur le trimestre, Puma relève que ses ventes en direct au consommateur frôlent les 347 millions d'euros, après une hausse de plus de 31% par rapport à la même période l'an dernier. Parmi celles-ci, les ventes digitales ont bondi de presque 75%.


Puma affiche une belle croissance au premier trimestre - Puma



Selon le groupe, la pandémie continuera de freiner ses activités tout au long de 2021. La crise sanitaire a également mené à un ralentissement considérable du trafic maritime et le blocage d'une semaine d'un cargo transporteur dans le canal de Suez a ajouté aux perturbations continues du commerce mondial.

"Malgré l'incertitude quant à la longévité et à l'impact de la pandémie COVID-19, la persistance des problèmes de capacité et des augmentations de coûts dans le fret mondial et une situation politique tendue entre des régions clés qui pourrait avoir un impact négatif sur notre industrie, nous sommes confiants que 2021 sera une meilleure année que 2020, explique Björn Gulden, directeur général de la marque au félin dans un communiqué. 2021 sera malheureusement à nouveau une année pleine d'incertitudes qui rendront difficiles des opérations efficaces et une planification précise. Nous continuerons à investir dans le produit et le marketing, à renforcer nos relations avec nos partenaires détaillants et à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour satisfaire nos consommateurs".

Pour 2021, Puma anticipe une croissance des ventes d'environ 15% et une rentabilité nettement supérieure à celle enregistrée l'année dernière.

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com